Une consommation d’énergie « normale », c’est quoi au juste ?

Retour à l'aperçu
consommation d’énergie normale

Vous faites de votre mieux pour économiser l’énergie ? Vous avez baissé la température de votre chaudière, purgé à temps vos radiateurs, collé des films réfléchissants sur ceux-ci et désirez maintenant savoir si ces efforts sont réellement payants ? Voici comment déterminer ce qu’est une consommation d’énergie dite « normale ».

Consommation d’énergie normale

La notion de consommation d’énergie « normale » varie grandement d’un ménage à l’autre. La surface totale et la taille de l’habitation influencent bien sûr la quantité d’énergie consommée, tout comme son niveau d’isolation et les habitudes de vie de ses occupants. Malgré ces facteurs variables, il est néanmoins possible de se référer à quelques chiffres indicatifs pour savoir si votre consommation d’énergie se situe dans les limites de la normale.

Source : Bruxelles Environnement

Besoins énergétiques en kWh par m²

 

Construction 4 façades

Construction 3 façades

Construction 2 façades

Habitation récente correctement isolée

Jusqu’à 65

Jusqu’à 60

Jusqu’à 50

Habitation rénovée (toiture isolée et double vitrage)

De 65 à 130

De 60 à 115

De 50 à 100

Vieille habitation légèrement rénovée (toiture isolée ou double vitrage)

De 130 à 195

De 115 à 175

De 100 à 150

Vieille habitation non rénovée

De 195 à 260

De 175 à 230

De 150 à 200

Pour connaître la consommation d’énergie d’une maison deux façades rénovée de 150 m² (toiture isolée et double vitrage), multipliez 150 par 50 et une nouvelle fois par 100. Ce calcul vous livre un besoin net en énergie de chauffage de 7 500 kWh à 15 000 kWh par an. Sachant que le pouvoir calorifique d’un litre de mazout est de 10 kWh, cela revient à une consommation d’environ 750 à 1 500 litres de mazout par an (sans tenir compte du rendement saisonnier de votre installation de chauffage).

Comparez votre consommation d’énergie grâce à notre outil

Pour savoir si votre consommation d’énergie se situe dans les limites de la normale, une autre possibilité est de la comparer de manière objective avec les consommations de ménages similaires au vôtre. Utilisez pour ce faire notre outil en ligne, qui vous demandera d’encoder les informations suivantes :

  • l’année de construction de votre logement ;
  • sa surface habitable ;
  • l’épaisseur de l’isolation (toiture, façades, sols) ;
  • le type de vitrage ;
  • le modèle de chaudière au mazout ;
  • votre consommation annuelle de mazout.

Vous consommez plus que la normale ?

Le résultat de votre calcul personnel ou de notre outil en ligne révèle que votre consommation est significativement plus élevée que la normale ? Il est alors temps de vous poser quelques questions. Une consommation anormalement élevée peut en effet indiquer :

  • qu’il est temps de remplacer votre ancienne chaudière, plus assez économe ;
  • que votre chaudière connaît de sévères problèmes tels qu’une fuite au niveau du conduit d’aspiration, un encrassement de l’échangeur de chaleur (baisse des transferts de chaleur et donc du rendement) ou un dépôt de suie au niveau du corps de chauffe (chute du rendement).

Vous avez des questions ou désirez faire contrôler votre chaudière ? Contactez un expert !

Sur le même sujet

À l’instar de nos dirigeants, vous souhaitez aussi diminuer vos émissions de CO2 ? Lisez ici...
Envie de savoir où en est le développement des combustibles neutres en carbone, comme l’huile...