Économiser de l’énergie malgré le télétravail ? Tenez votre consommation à l’œil

Retour à l'aperçu
économiser énergie

Depuis l’arrivée du coronavirus dans nos vies, nous sommes nombreux à travailler à domicile. Un changement qui demande une bonne capacité d’adaptation et bouleverse nos relations entre collègues, sans oublier l’impact du télétravail sur notre consommation de mazout. Alors que nous nous contentions autrefois d’allumer le chauffage en soirée et le week-end, nous passons aujourd’hui nos journées à la maison avec le chauffage allumé en permanence pour ne pas prendre froid. Devons-nous donc nous attendre inévitablement à des factures au montant astronomique ? La réponse est non ! Découvrez ici nos conseils pour économiser l’énergie malgré cette situation exceptionnelle.

1. Chauffez votre espace de travail uniquement

Travailler à la maison ne demande pas de chauffer l’intégralité de son logement. Si vous passez vos journées de travail dans votre bureau, il est par exemple inutile de chauffer votre salon et votre cuisine. De plus, votre espace professionnel ne doit pas être chauffé de manière continue. Des températures trop faibles nuisent à la concentration, certes, mais il en va de même pour des températures trop élevées. Si vous voulez éviter de somnoler, l’idéal est de maintenir une température d’environ 19 °C dans votre bureau. Vous avez trop froid ? Il suffit alors d’enfiler un pull supplémentaire. Pour chaque degré en moins dans la pièce, vous économiserez pas moins de 7 % d’énergie !

2. Isolez pour économiser l’énergie

Maintenant que vous passez le plus clair de vos journées à la maison, sans doute avez-vous le temps d’améliorer l’isolation de votre logement avec des joints de calfeutrage. Ceux-ci sont la solution idéale pour les portes et fenêtres qui, même fermées, laissent passer le froid. Vous ne sentez pas directement d’où viennent les courants d’air avec vos mains ? Utilisez dans ce cas un briquet que vous allumez et placez aux endroits susceptibles de laisser passer le vent. La flamme vacille ? Vous avez alors trouvé l’endroit où installer le joint.

Si vous avez encore un peu de temps devant vous, pensez également à isoler vos canalisations d’eau et à placer des films réfléchissants derrière vos radiateurs. Vous économiserez bien de l’énergie, y compris si vous nettoyez la poussière qui les recouvre. Cela peut sembler farfelu, mais le rayonnement de la chaleur est fortement impacté par la présence d’une épaisse couche de poussière !

3. Aérez régulièrement

La mesure vous paraît contre-productive ? Pourtant, ouvrir de temps à autre vos fenêtres vous permettra bel et bien de réduire votre consommation de mazout. Il est d’ailleurs très simple de comprendre ce phénomène. En hiver, le taux d’humidité est plus élevé dans les pièces de vie, qui chauffent donc moins rapidement. Les aérer aura pour conséquence de faire baisser ce taux d’humidité et de réaliser de belles économies d’énergie.

4. Éteignez vos appareils électriques

Au travail, éteindre son ordinateur et ses autres appareils électroniques génère de belles économies d’énergie. L’heure est donc venue d’en faire de même à la maison. À la fin d’une journée de dur labeur, ne mettez pas votre ordinateur en mode veille et éteignez-le complètement. Vous permettrez à la batterie de votre ordinateur portable de prendre une pause bien méritée et éviterez une surconsommation d’électricité.

5. Envie de savoir si vous consommez peu ou beaucoup ?

Voilà, vous connaissez désormais les différentes astuces pour économiser de l’énergie durant vos journées de télétravail, mais encore faut-il savoir si vos efforts paient. Pour cela, nous avons développé un outil qui compare votre consommation de mazout avec celle de ménages similaires au vôtre. Les résultats sont moins satisfaisants que vous ne l’auriez cru ? Nous vous donnons alors quelques conseils sur mesure pour économiser le mazout et ne plus gaspiller l’énergie une seconde de plus.

Sur le même sujet

Pensez à contrôler ou changer votre circulateur, cet élément responsable de 5 à 10 % du montant de...
Nous avons mené une enquête sur les habitudes du Belge concernant l'entretien de son...