Carine a opté pour le mazout et 5 circuits de chauffage lors de ses agrandissements modulaires

Retour à l'aperçu

Quelle solution de chauffage pour des agrandissements modulaires ?

Initialement, c’est le maître d’école de Bertrix qui habitait la bâtisse rouge de Carine Steux. Datant de 1904, la maison était riche en escaliers – autant à l’entrée que pour descendre au jardin. En 2009, Carine a donc décidé de se lancer dans des travaux de rénovation, et pas des moindres. Elle souhaitait davantage profiter du jardin, ajouter une annexe et créer une piscine. Le défi était donc double : améliorer les performances de la vieille bâtisse existante et mettre sur pied un système de chauffage modulaire pour les différents espaces.

Voulant, à terme, réaliser un espace détente indépendant, je me suis tournée vers une chaudière à condensation au mazout, capable d’alimenter 5 circuits de chauffage différents
Carine Steux

Architecture modulaire

Lors des transformations, le 1er défi à relever était la conception de l’espace. En effet, Carine Steux souhaitait de nombreuses modifications :

  • créer une pièce de vie au niveau du jardin
  • surélever le plafond du grenier pour rendre la pièce plus agréable à vivre
  • connecter le bâtiment principal à une nouvelle annexe se trouvant sur un autre dénivelé
  • creuser une piscine afin de créer un espace détente semi-professionnel

La bâtisse initiale ayant un certain âge, le premier réflexe a donc été de penser à l’isolation – et aux matériaux utilisés – afin de garantir une habitation basse énergie. L’étanchéité à l’air de toute l’habitation a été complètement revue : les raccords ont été minutieusement réalisés afin d’éviter tout pont thermique, non seulement dans la toiture, mais également via les plinthes et les châssis. Le toit, les murs et le sol ont tous été isolés avec du polyuréthane ou de la laine minérale. Enfin, étant donné la grandeur des baies vitrées, du triple vitrage a été placé pour conserver la chaleur du bâtiment.

Le projet de rénovation et d’agrandissement a pris en compte plusieurs critères pour pouvoir moduler les pièces de vie différemment dans le futur
Carine Steux

Système de chauffage modulaire

Le 2e défi consistait à trouver l’installation de chauffage qui s’accorde à cette composition modulaire. Carine Steux voulait avant tout être prête pour l’avenir : autant au niveau de la consommation qu’au niveau de la modularité du système. En effet, Carine Steux souhaitait que l’ancienne bâtisse, la nouvelle annexe et la piscine puissent former des espaces indépendants.

N’étant pas satisfaite de son poêle à pellet, elle s’est tournée vers une chaudière à condensation au mazout Viessmann Vitoladens 300 T – fonctionnant à très basse température d’une puissance nominale utile de 40kW en régime 80/60°C.

Celle-ci est à la base de cinq circuits de chauffage :

  • Le 1er alimente les radiateurs de l’ancienne maison et les convecteurs pour chauffer ses étages.
  • Le 2e chauffe la nouvelle extension et la partie sanitaire de la piscine via un système de chauffage par le sol, à basse température
  • Le 3e est un système à air pulsé pour la piscine
  • Le 4e alimente un échangeur permettant de chauffer l’eau du bassin
  • Le 5e permet un apport en eau chaude sanitaire via un boiler séparé

Une boucle de circulation a été mise en place afin d’amener l’eau chaude rapidement, à tout moment et en tout endroit de l’habitation. Ainsi, le système a été pensé pour pouvoir créer, à terme, des espaces indépendants.

L’architecture de l’ensemble de la maison a été revue afin d’apporter un maximum de lumière à l’intérieur des pièces
Carine Steux

Chauffer à basse énergie

Les performances de la nouvelle installation de chauffage sont très intéressantes. Ainsi, le rendement utile de la nouvelle chaudière à condensation atteint 98%.

De plus, tout a été réfléchi pour intégrer les énergies renouvelables. L’emplacement pour installer des panneaux solaires est prévu. Aujourd’hui, il n’y a qu’une chose que Carine ferait différemment : elle installerait un boiler thermodynamique dans l’espace piscine. Il permettrait de disposer d’un système d’eau chaude sanitaire indépendant pour cet espace de la maison.

Dans la partie sanitaires du coin piscine, un ventilateur ponctuel a été installé afin de ne pas déstabiliser la déshumidification de l’air
Carine Steux

Le bon conseil de Carine

« Lorsque j’ai acheté la maison il y a une vingtaine d’année, j’avais déjà en tête un futur projet de rénovation. Ensuite, tout a été une question de savoir ce que je voulais et … de patience. Les travaux n’ont débuté qu’en 2009. Nous avons pris le temps d’évaluer différents scénarios et de trouver une solution d’avenir. »

L’avis de l’expert d’Informazout

Passer à une chaudière au mazout est souvent considéré comme un retour en arrière. Rien n’est plus faux. Si vous cherchez une solution de chauffage performante, les chaudières à condensation au mazout actuelles atteignent d’excellents rendements.

Retour à l'aperçu