Une pompe à chaleur pour votre habitation existante ? Voici les éléments à prendre en compte

Retour à l'aperçu
Une pompe à chaleur pour votre habitation existante

Une pompe à chaleur pour votre habitation existante ? Voici les éléments à prendre en compte

Quand on veut vivre durablement, pas besoin de produire son électricité en pédalant. Pour se chauffer de manière durable, il existe de nos jours de nombreuses options confortables et écologiques, comme les chauffe-eau qui fonctionnent à l'énergie solaire ou les pompes à chaleur qui extraient de l'énergie de l'environnement. Ces sources d'énergie renouvelables se combinent parfaitement avec une installation au mazout qui permet d'atténuer leurs éventuels points faibles, par exemple en cas de températures froides.

Une pompe à chaleur dans une habitation existante : associez-la au mazout

Il existe différents types de pompes à chaleur, comme les pompes à chaleur géothermiques ou les pompes à chaleur air-eau. Quel que soit votre choix, votre chaudière au mazout reste cruciale comme système de secours. Sans l'appui du mazout, la plupart des pompes à chaleur répondent à la demande en recourant à l'électricité, ce qui risque d'entraîner une facture énergétique salée. Dans une nouvelle habitation, toutes les options sont ouvertes, mais peut-être voulez-vous faire installer une pompe à chaleur dans votre habitation existante ? Quand on combine une chaudière existante avec une pompe à chaleur, on parle de chauffage hybride. Dans cet article, vous en apprendrez plus sur le fonctionnement des pompes à chaleur et nous vous expliquerons ci-dessous quels éléments prendre en compte si vous souhaitez installer une pompe à chaleur dans une habitation existante.

Rendement plus efficace à basse température

Les pompes à chaleur fonctionnent mieux à basse température, c'est-à-dire lorsque la température d'alimentation de l'eau qui circule vers les radiateurs ou le chauffage par le sol s'élève au maximum à 55 °C. Pour une pompe à chaleur, il est recommandé de maintenir aussi basse que possible la différence de température entre votre source de chaleur (l'air extérieur, le sol ou les eaux souterraines, en fonction du type de pompe à chaleur que vous avez choisi) et votre système de chauffage (chauffage par le sol ou radiateurs). Le système de chauffage déjà présent dans votre habitation existante joue donc un rôle important. Par ailleurs, votre habitation doit être bien isolée pour un résultat optimal.

Combinaison idéale entre pompe à chaleur et chauffage par le sol

En raison des basses températures, l'idéal est de combiner votre pompe à chaleur avec un chauffage par le sol. Ce système de chauffage présente de nombreux avantages, puisqu'il est peu encombrant et économe et qu'il diffuse la chaleur de manière uniforme dans la maison. Pas besoin de vous rappeler le bonheur de garder vos pieds au chaud en hiver, si ?

Raccorder une pompe à chaleur à une chaudière existante ?

Si votre habitation existante est équipée de radiateurs, une pompe à chaleur seule ne suffira pas pour chauffer la maison pendant toute la saison de chauffage. Pour faire fonctionner la pompe à chaleur de manière économe dans votre habitation existante, mieux vaut utiliser celle-ci à l'entre-saison, lorsque la demande de chaleur n'est pas trop importante. Votre chaudière au mazout vous aidera pendant les journées d'hiver les plus froides.

Vous hésitez encore ? Découvrez ici si une pompe à chaleur est une solution pour vous !

Sur le même sujet

Rien de mieux qu'un poêle à pellets pour créer une ambiance chaleureuse. Vous vous imaginez...
Un chauffe-eau thermodynamique pour votre nouvelle construction ou pour remplacer votre chauffe-eau...