Une nouvelle cuve à mazout aérienne ? Maîtrisez bien la législation en la matière !

Retour à l'aperçu
Législation sur les cuves à mazout aériennes

Vous envisagez de faire installer une cuve à mazout aérienne ? Vous avez raison : une telle cuve est très pratique. Vous pouvez contrôler son état rapidement et simplement puisque les parois sont visibles. De plus, les cuves aériennes sont légères et compactes, ce qui garantit une installation facile : à l’air libre, mais également dans votre garage ou votre grenier. Il existe même des cuves démontables qui peuvent passer à travers une porte. Ces modèles peuvent être assemblés sur place pour créer un volume plus important ou être soudés sur place. Enfin, les cuves aériennes sont faciles à entretenir puisque vous y avez accès aisément.

Que dit la législation sur la mise en place d’une nouvelle cuve à mazout aérienne ? Pour les cuves d’une contenance inférieure à 3 000 litres, aucune règle n’est d’application que ce soit en Région de Bruxelles-Capitale ou en Région wallonne.  A Bruxelles, un permis d’environnement de classe 3 sera toutefois exigé pour une cuve avec une contenance allant de 3 000 à 10 000 litres. Les règles sont en revanche plus spécifiques pour le placement d’une cuve aérienne dont le volume est compris entre 3 000 et 25 000 litres en Région wallonne.

Cuve à double paroi ou simple paroi

Les cuves à mazout aériennes existent en plusieurs matériaux, comme le polyester, le polyéthylène ou l’acier. Chaque matériau a ses propres avantages : les cuves en acier sont munies d’une surcouche de haute qualité (en époxy, en polyuréthane, etc.), ce qui leur confère une protection optimale contre la rouille. Les matières synthétiques ne sont pas endommagées par la rouille. Si vous choisissez une cuve à mazout aérienne que vous placez en extérieur, il convient de vous assurer qu’elle est protégée de la lumière ou qu’elle possède une couche protectrice.

Il existe des cuves à mazout aériennes à double ou simple paroi. Attention : si vous installez une nouvelle cuve à simple paroi en Région wallonne, vous êtes obligé de l’encuver. Une cuve à simple paroi équipée d’un système de protection est toutefois assimilée à une cuve à double paroi.

Mécanismes de sécurité obligatoires

Toutes les cuves aériennes doivent être munies d’un système de sécurité anti-débordement, comme une alarme sonore ou une sonde électrique. Une alarme émet un signal sonore tant que la cuve se remplit. Quand le signal s’arrête, votre fournisseur sait que votre cuve est pleine. Une sonde électronique prévoit que le clapet de remplissage du camion-citerne se ferme et que le remplissage du combustible s’arrête dès que la quantité souhaitée est atteinte.

Vous faites installer une cuve à double paroi ? Dans ce cas, la cuve doit également être équipée d’un système permanent de détection de fuites. Dans le système le plus répandu, l’espace entre les deux parois est rempli d’un liquide. Si ce liquide disparaît (à cause d’une fuite dans la paroi interne ou externe), une alarme se déclenche.

Qui est habilité à installer la cuve ?

En tant que particulier, vous pouvez acquérir une citerne aérienne et procéder vous-même à son placement, mais un expert agréé devra juger de la conformité de l’installation. Cet expert procédera aussi au test de vérification de l’étanchéité de la cuve et de ses tuyauteries.

Vous souhaitez placer une cuve à mazout de 25 000 litres ou plus ?

La majorité des cuves à usage privé ont une contenance de moins de 25 000 litres. Si vous possédez une cuve à mazout à usage professionnel de 25 000 litres ou plus, vous trouverez les informations relatives à la législation en vigueur sur notre site web. Si vous êtes propriétaire d’une cuve à mazout aérienne en Région flamande, vous y trouverez également les informations vous concernant.