Une année n’est pas l’autre… Voici comment comparer vos consommations d’énergie

Retour à l'aperçu
comparer consommation d’énergie

Vous avez scrupuleusement veillé à ne pas gaspiller l’énergie, et pourtant, votre consommation semble avoir augmenté par rapport à l’année précédente ? Afin de savoir si tel est vraiment le cas, vous devrez convertir votre consommation en consommation « normalisée ». Peut-être a-t-il fait tout simplement plus froid et cette hausse de la consommation n’est-elle pas aussi étrange que vous le pensez ! Il est possible que votre chaudière ait dû fonctionner plus souvent ou à une puissance plus intense, sans pour autant consommer davantage de mazout dans l’absolu. Afin de déterminer votre consommation « normalisée » et trouver la réponse à votre question, vous devrez donc vous référer aux degrés-jours. Aux quoi ? Pas de panique, nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir dans cet article.

Qu’est-ce que les degrés-jours ?

Les degrés-jours ont été introduits pour déterminer la quantité de chaleur « consommée » au cours d’une période définie et pouvoir ainsi comparer les consommations liées à différentes périodes. Les degrés-jours indiquent notamment à quel point l’hiver a été rude. Plus le nombre de degrés-jours est élevé, plus l’hiver a été froid.

Afin de connaître le nombre de degrés-jours mesurés à la station météorologique d’Uccle, il vous suffit d’envoyer un e-mail à l’adresse clim_info@meteo.be. Attention, la station d’Uccle travaille avec des degrés-jours 15/15, qui représentent la différence de température entre une température intérieure de 15 °C et la température extérieure moyenne. En Belgique, le secteur du gaz naturel à établi la base à 16,5/16,5. Les deux peuvent être utilisés afin de normaliser les consommations.

Pourquoi avoir choisi cette unité de référence ? Car 16,5 °C est la température extérieure à laquelle les personnes ressentent généralement le besoin d’allumer leur chauffage. Vous l’aurez compris : plus la température extérieure chute, plus grand sera l’écart avec la température de référence de 16,5 °C et donc le nombre de degrés-jours 16,5/16,5. Imaginons qu’il fasse aujourd’hui 10 °C à Uccle. Le nombre de degrés-jours serait alors tout simplement de 6,5 (16,5 °C moins 10 °C). La température extérieure dépasse 16,5 °C ? Le nombre de degrés-jours serait alors zéro.

Les degrés-jours annuels

À chaque année climatique correspond un certain nombre de degrés-jours. Le graphique suivant indique les degrés-jours 16,5/16,5 de 2001 à 2018. (source : www.synergrid.be)

comparer consommation d’énergie

Ainsi vous pouvez constater que les années 2010 et 2013 étaient relativement plus froides et les années 2011 et 2014 plus chaudes. Bien, mais comment se servir de ces données pour comparer les consommations d’énergie liées à deux périodes différentes ? Pour ce faire, il vous suffit d’appliquer la formule suivante :

comparer consommation d’énergie

Petit exemple : une personne a consommé 2.000 litres de mazout de chauffage en 2013 et 2014. Sa consommation est donc restée la même, alors que le nombre de degrés-jours est quant à lui passé de 2.537 à 1.828 entre ces deux années. Logiquement, la consommation de cette personne aurait donc dû diminuer en 2014. Sa consommation normalisée n’a pas stagné, mais bien augmenté de 700 litres ! Voici le détail du calcul :

 

2013

2014

Consommation de mazout

2 000 litres

2 000 litres

Degrés-jours normaux

2.300

2.300

Degré-jours concernées

2.537

1.828

Consommation normalisée

1.813 litres

2.516 litres

Morale de l’histoire : si vous voulez évaluer de manière objective votre consommation de mazout lors d’une période définie, faites appel aux degrés-jours !

Sur le même sujet

À l’instar de nos dirigeants, vous souhaitez aussi diminuer vos émissions de CO2 ? Lisez ici...
Envie de savoir où en est le développement des combustibles neutres en carbone, comme l’huile...