Trois étapes pour passer à un chauffage durable

Retour à l'aperçu
chauffage durable

Le chauffage durable est le thème « brûlant » de ces dernières années. Si la planète est la première à vous remercier pour ce choix respectueux de l’environnement, votre portefeuille sera bel et bien le second ! Toutefois, passer du jour au lendemain à un système de chauffage durable n’est pas une évidence pour tout le monde. Grâce à ces trois étapes, vous avez une meilleure idée de la marche à suivre.

La première étape vers le chauffage durable ? Optimiser !

Vous comptez installer un système de chauffage durable ? Commencez alors par analyser votre consommation actuelle. Les pertes de chaleur sont un facteur qui a une forte influence sur votre consommation : mieux votre maison est isolée, moins vous consommez. La plupart de ces pertes se font par le toit des habitations : jusqu’à 30 % de l’énergie perdue ! Les murs (20 %) ainsi que les fenêtres et portes (15 %) laissent aussi échapper la chaleur, mais à moindre échelle.

Vous pouvez également choisir d’optimiser votre modèle de chaudière. Si nous pouvons vous donner un autre conseil, optez pour une chaudière à condensation : elle est moins gourmande en énergie puisque, comparée aux anciens modèles, elle récupère une partie de la chaleur émise par les gaz de combustion et consomme donc moins de combustible pour chauffer à la température désirée. Cette économie peut représenter jusqu’à 30 % de votre facture énergétique.

Étape 2 : combinez votre installation avec une énergie renouvelable

Une fois votre installation optimisée, vous pouvez alors choisir de chauffer votre maison par un système hybride. Pour ce faire, vous avez l’embarras du choix ! Que diriez-vous de combiner votre installation avec une pompe à chaleur pour chauffer votre maison ou avec un chauffe-eau solaire qui se chargerait de chauffer l’eau sanitaire ou de préchauffer l’eau de votre chaudière ? Comme ces installations fonctionnent avec une énergie renouvelable — les rayons du soleil et la chaleur environnante —, elles sont respectueuses de l’environnement. Le petit extra : vous consommez moins d’énergie fossile, donc la facture énergétique diminuera. Un compromis idéal, n’est-ce pas ?

Étape 3 : évoluez avec le secteur

À l’heure actuelle, de nombreuses études sont menées sur les systèmes durables de chauffage. Certaines abordent les chaudières au mazout et les manières d’améliorer leur rendement. D’autres encore se concentrent sur les combustibles neutres en carbone, comme le EMAG, le BtL, HVO et les e-fuels ou PtL, qui peuvent émettre jusqu’à 90 % de CO2 en moins. Quid des adaptations sur votre installation ? Elles sont quasi nulles ! Tout modèle de chaudière récente peut fonctionner parfaitement avec ces combustibles de l’avenir.

Sur le même sujet

Selon une étude de RDC Environment, les émissions de gaz à effet de serre du chauffage au gaz...
Les experts développent actuellement des combustibles neutres en carbone qui pourront bientôt être...