Remplacer votre vieille chaudière énergivore ? Voici nos conseils !

Retour à l'aperçu
remplacer chaudière

Votre chaudière a été installée il y a plus de vingt ans ? Dans ce cas, il est temps de penser à lui trouver une remplaçante ! Les modèles plus modernes offrent en effet une meilleure efficacité et sont plus respectueux de l’environnement. Grâce aux nouvelles technologies de chauffage, vous trouverez toujours un modèle qui satisfait vos besoins en chauffage, et ce, sans dépasser votre budget. Vous pouvez par exemple opter pour une chaudière au mazout modulante ou une solution durable avec une installation de chauffage hybride, comme la combinaison d’une chaudière à condensation avec un chauffe-eau solaire. Vous trouverez dans cet article les éléments auxquels prêter attention si vous souhaitez changer ou optimiser votre chaudière.

1.Quand devez-vous remplacer votre chaudière ?

Parmi les principaux avantages d’une chaudière au mazout figure sa longévité. Mais au juste, combien de temps pouvez-vous garder votre appareil ? Bien sûr, il est difficile de donner un chiffre exact, mais si votre chaudière tourne depuis plus de vingt ans, il est possible qu’elle montre déjà quelques signes de faiblesse. Certaines pièces, comme le brûleur, sont d’ailleurs plus susceptibles de rendre l’âme que d’autres. Dans pareille situation, deux solutions s’offrent à vous : remplacer la pièce et vous voilà reparti pour quelque temps ou chercher une nouvelle installation. Il arrive également de devoir envisager le remplacement d’une installation plus jeune lorsque, par exemple, son rendement diminue significativement ou qu’elle tombe régulièrement en panne.

Vous souhaitez un système de chauffage durable ? Ne vous concentrez pas seulement sur le remplacement de la chaudière ; peut-être que toute votre installation a besoin d’une petite cure de jouvence.

2.Pour votre porte-monnaie et l’environnement

Ne vous laissez pas décourager par les coûts potentiels. Une nouvelle installation peut vous sembler être une grosse dépense, mais le remplacement de votre ancienne chaudière peut vous permettre de réaliser de belles économies. Les systèmes de chauffage modernes sont en effet bien plus économes en énergie que les anciens modèles. Notre simulateur d’économies vous donnera une petite idée des sommes que vous pouvez économiser. Par ailleurs, il peut s’avérer intéressant de jeter un œil aux primes dont vous pourriez bénéficier.

Pour la rénovation d’une installation de chauffage au mazout en Wallonie comme à Bruxelles, vous ne bénéficiez d’aucune prime directe. D’autres solutions s’offrent toutefois à vous pour bénéficier d’un coup de pouce financer : les ménages wallons peuvent demander un prêt à tempérament à 0 %, le Rénopack, tandis que les Bruxellois bénéficient du Prêt vert bruxellois, à savoir un financement de 0 à 2 % pour des travaux visant à diminuer leur consommation énergétique. Pour obtenir toutes les informations, surfez sans tarder le Portail énergie de la Wallonie et le site de Bruxelles Environnement.

Par ailleurs, vous ne profiterez pas seulement d’avantages financiers : vos émissions de gaz à effet de serre diminueront elles aussi. Comme la qualité du mazout ne cesse de s’améliorer, les nouveaux modèles de chaudière se montrent bien plus respectueux de l’environnement.

3.Déterminez précisément vos besoins thermiques

Si vous décidez de changer de chaudière, il importe de connaître les besoins en chaleur auxquels votre nouvelle installation devra répondre. Le marché regorge de modèles divers et variés : vous n’aurez donc aucune difficulté à trouver l’installation qui vous correspond.

Peut-être souhaitez-vous faire plus que simplement remplacer votre ancienne chaudière par une nouvelle chaudière à condensation ou à basse température ? Vous pouvez alors opter pour une combinaison avec les énergies renouvelables. Selon une étude indépendante réalisée à la demande d’Informazout, l’association d’une chaudière au mazout à condensation et d’un chauffe-eau solaire s’avère être le choix le plus durable sur une période de quinze ans (une telle installation vous coûtera annuellement environ 3 467 €). Une chaudière au mazout à condensation ne coûte, quant à elle, que 3 402 € par an, ce qui en fait le choix le plus intéressant pour votre portefeuille.

4.Optez pour un système de chauffage sur mesure

Maintenant que vous savez quels sont les points auxquels votre chaudière doit satisfaire, vous n’aurez aucun mal à trouver le système de chauffage le plus efficace en fonction de vos besoins. Vous habitez en appartement ? Pensez alors à vérifier les règles spécifiques dont vous devez tenir compte lors du changement des chaudières dans les immeubles.

Une chaudière à condensation au mazout est le modèle qui offre le rendement le plus élevé : 98 % du combustible est transformé en énergie de chauffage. Cerise sur le gâteau : cet appareil s’avère également être l’option la plus avantageuse financièrement. Vous préférez vous tourner vers une chaudière modulante ? Dans tous les cas, le choix le plus durable est celui d’une chaudière à condensation combinée à un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur. Petit plus : l’installation d’une chaudière à condensation est particulièrement facile.

Une autre possibilité est d’opter pour une chaudière basse température, un appareil à la popularité croissante et au prix d’achat assez bas. Petits hics : cette chaudière se montre un peu plus complexe et plus onéreuse à installer, et affiche un rendement inférieur à celui d’une chaudière à condensation.

5.Faites remplacer votre chaudière par un technicien agréé

Vous l’avez donc bien compris : de nombreux éléments entrent en ligne de compte au moment de remplacer votre chaudière. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de faire appel à un technicien agréé ou à un MazoutExpert, qui pourra vous aider à choisir l’appareil qui vous convient le mieux. Laissez les professionnels se charger des étapes de remplacement et d’installation. Vous serez ainsi sûr(e) que tout a été effectué dans les règles de l’art.

Vous avez encore des questions sur le coût et le temps d’installation d’une chaudière ? Un technicien se fera un plaisir d’y répondre. Nous pouvons déjà vous dire qu’une simple installation ne doit pas prendre plus de quelques heures. En revanche, pour un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur, cela risque de prendre plus de temps.

Sur le même sujet

Vous pensez à changer de chaudière et vous cherchez un nouveau modèle ? Découvrez ici les avantages...
Envie d’installer un chauffe-eau solaire ? Excellente idée ! Mais attention, confiez toujours cette...