Remplacer votre vieille chaudière au mazout : quels points de vigilance ?

Retour à l'aperçu
vieille chaudière mazout

Vous n’aurez pas à remplacer de sitôt votre chaudière au mazout. Ces installations ont une durée de vie moyenne de trente ans, voire plus pour certaines d’entre elles. Le brûleur fera peut-être des siennes au bout d’une quinzaine d’années, mais il suffira alors de le changer. Votre vieille chaudière au mazout commence à montrer des signes de fatigue ? Dans ce cas, il est temps de la remplacer. Or, tout comme vous analysez de près votre toiture avant d’installer des panneaux solaires, mieux vaut examiner votre système de chauffage d’un œil critique avant d’acheter une nouvelle chaudière au mazout. Posez-vous surtout la question de savoir comment optimiser la durabilité de votre installation.

Remplacer votre chaudière au mazout

Avant de remplacer votre vieille chaudière au mazout par une nouvelle, vous devrez faire quelques choix importants. Ces installations se présentent en effet sous plusieurs formes et dimensions. On distingue, tout d’abord, les modèles muraux des modèles au sol. La chaudière murale ne pèse que 50 à 70 kilos et peut — comme son nom l’indique — être fixée au mur afin de libérer de l’espace au sol. Vous pouvez même la cacher dans un placard, si vous le souhaitez.

Vous préférez une chaudière au sol ? Ce modèle, légèrement plus lourd ou robuste, se décline avec ou sans chauffe-eau intégré, un dispositif qui maintient une réserve d’eau à température constante.

Une rénovation complète de votre installation de chauffage et plus encore

Vous souhaitez aller plus loin qu’un simple remplacement de votre chaudière au mazout ? Pourquoi alors ne pas combiner le mazout et les énergies renouvelables ? Il ressort d’une enquête menée par le bureau d’études indépendant Ph. Deplasse & Associés pour le compte d’Informazout que la combinaison d’une chaudière à condensation et d’un chauffe-eau solaire constitue l’option la plus durable sur une durée de quinze ans. Certes, le coût d’investissement est relativement élevé, mais il existe des primes pour vous aider. Vous cherchez l’option la plus avantageuse d’un point de vue financier pour une même durée ? Dans ce cas, mieux vaut opter pour une simple chaudière au mazout à condensation, qui vous coûtera 3 132 € par an (par rapport à 3 212 € pour la combinaison chaudière à condensation - boiler solaire).

Faites appel à un spécialiste

À l’instar de n’importe quel autre achat d’envergure, il vaut la peine de comparer différents spécialistes et de demander suffisamment d’offres. Une chaudière au mazout coûte en moyenne 4 750 €, l’installation s’élève à quelque 1 800 €. Le prix exact dépend évidemment de la puissance de la chaudière, de la durabilité des matériaux, du choix d’un système domotique, etc.