Remplacer une citerne à mazout : voici comment procéder

Retour à l'aperçu

Remplacer une citerne à mazout : voici comment procéder

La durée de vie exacte d’une citerne à mazout est difficile à estimer. Elle dépend en effet d’un grand nombre de facteurs, tels que la qualité du matériau utilisé, le placement par l’installateur et le type de sol dans lequel la citerne est intégrée. En général, une citerne à mazout (également appelée cuve ou réservoir à mazout) possède une durée de vie plutôt longue, mais si vous deviez quand même rencontrer des problèmes avec celle-ci (une fuite par exemple), il vous faudra la faire réparer ou remplacer. Ce travail est réservé aux experts. Voici comment ceux-ci procèdent pour remplacer une citerne à mazout.

Remplacer une citerne aérienne

Vous constatez un problème avec votre cuve aérienne ? Il vous suffira probablement de la faire remplacer par un nouveau modèle. Même si la cuve est placée dans un endroit difficile d’accès qui laisse peu de place pour manœuvrer (une cave par exemple), la remplacer est souvent moins difficile que ce que vous pouvez penser. Il existe notamment des cuves en matière synthétique qui offrent une solution idéale pour les espaces confinés. Elles sont non seulement plus légères et compactes que les anciennes cuves (fabriquées la plupart du temps en métal), mais sont également modulables. Ces cuves modulables sont assemblées sur place, ce qui vous permet de passer par les ouvertures de portes et de les amener jusque dans la cave ou au garage.

Vous désirez savoir s’il est temps de remplacer votre citerne à mazout ? Si vous avez la chance de posséder une citerne aérienne, vous pouvez l’inspecter très facilement !

Remplacer une citerne enterrée

Votre citerne enterrée n’a pas passé avec succès le contrôle du professionnel ? Il est alors temps d’envisager les solutions qui s’offrent à vous. Assurez-vous dans un premier temps que la citerne ne puisse pas être simplement réparée. Le placement d’une membrane supplémentaire suffit parfois à répondre de nouveau aux prescriptions légales en vigueur.

Si une réparation n’est pas envisageable, votre réservoir à mazout devra être mis hors service. Vous ne savez pas à qui vous adresser pour ce faire ? Nous vous avons dressé une liste pratique des « professionnels du réservoir à mazout ». Une fois votre réservoir mis hors service (en le condamnant ou l’excavant du sol), vous pourrez le remplacer par un nouveau réservoir enterré ou aérien. Ce premier type de réservoir présente toutefois quelques avantages supplémentaires. Invisible, il ne prend pas de place et ne nécessite pas non plus de permis de construction. Veillez à le placer à un minimum d’un mètre de distance du terrain des voisins.

Besoin d’une nouvelle citerne ? Choisissez Optitank

Si vous décidez d’installer une nouvelle cuve à mazout, optez pour un modèle doté du label de qualité Optitank. Ce dernier vous offre certaines garanties supplémentaires par rapport au minimum légal. Il vous faudra également respecter la législation régionale pour déterminer l’emplacement de votre nouvelle cuve. N’hésitez pas à contacter un installateur de cuves, qui pourra vous informer davantage sur la législation en vigueur. En Région flamande, il est par exemple obligatoire d’équiper les cuves (enterrées comme aériennes) d’un système anti-débordement et d’une plaquette d’identification. Cette dernière mentionne entre autres la date du dernier contrôle de la cuve et la date butoir à laquelle celle-ci doit être à nouveau contrôlée. Les cuves aériennes ne doivent quant à elles plus subir de contrôle une fois l’installation et le contrôle initial achevés. Les matériaux de construction des cuves à mazout sont eux aussi réglementés. Parmi les possibilités nous retrouvons l’acier à double paroi, les matières synthétiques thermodurcissables ou l’acier inoxydable.