Quel est l’emplacement idéal pour votre chaudière au mazout ?

Retour à l'aperçu
chaudière au mazout

Nous vivons dans des espaces de plus en plus réduits  et personne ne veut sacrifier de précieux mètres carrés pour y installer une chaudière au mazout. Quel est alors l’endroit idéal pour placer votre chaudière ? À la cave, au garage, dans la buanderie ou peut-être même au grenier ? Découvrez ici les éléments à prendre en compte pour déterminer l’emplacement idéal de votre chaudière au mazout.

Une bonne aération est primordiale

Une chaudière de type B est une chaudière au mazout qui utilise l’air de la pièce où elle est installée. Autrement dit, pour ce type de chaudière, vous avez besoin, d’une part, d’une ventilation basse garantissant le renouvellement de l’air et l’arrivée de l’air de combustion et, d’autre part, d’une ventilation haute qui permet d’évacuer l’air « utilisé ». Une chaudière de type B d’une puissance inférieure ou égale à 30 kW peut être installée n’importe où — à l’exception des chambres et de la salle de bains — mais on les trouve principalement dans le garage, la buanderie ou à la cave. Une chaudière de type C est une chaudière au mazout qui puise l’air de combustion directement à l’extérieur et peut, en revanche, être placée n’importe où.

Chaudière au mazout au grenier ?

Le grenier vous paraît être l’endroit idéal pour votre chaudière au mazout ? Vous aurez alors besoin d’une pompe de transfert pour pomper le mazout jusqu’à la chaudière. Ce type d’installation n’est pas fréquent dans les habitations unifamiliales, mais on le trouve parfois dans les immeubles à appartements.

Pensez à l’entretien annuel de votre chaudière au mazout

Où que vous placiez votre chaudière au mazout, vous devez prévoir son entretien annuel. Ce n’est pas seulement une obligation légale, c’est aussi la garantie d’un fonctionnement optimal. Grâce aux Alertes Mazout, vous pouvez être averti(e) par SMS ou e-mail lorsqu’il est temps d’effectuer l’entretien. Pour profiter de ces rappels, vous avez simplement besoin des informations suivantes :

  • La date du dernier entretien de votre installation
  • Les coordonnées de contact de votre chauffagiste