Quel avenir pour le chauffage au mazout ?

Retour à l'aperçu
Mythes
chauffage mazout

Peut-être avez-vous entendu dire que l’interdiction des chaudières au mazout en Flandre, prévue d’ici 2021, valait aussi pour les rénovations de chaudières. Démentons une bonne fois pour toutes cette rumeur. Il est tout à fait possible de se chauffer durablement au mazout ! Voici ce qui change : en cas de remplacement d’une chaudière au mazout dans une habitation existante en Flandre ayant le gaz dans la rue, la nouvelle chaudière devra afficher un label énergétique A. Sachez qu’une chaudière à condensation au mazout de label A est tout aussi performante que les nouveaux modèles à condensation au gaz naturel. En revanche, cette évolution signe la fin des appareils labellisés B.

Chauffage au mazout : impact sur l’environnement

Le durcissement des règles sur les chaudières au mazout est, notamment, motivé par la volonté de réduire l’incidence environnementale de ces appareils. Le secteur s’inscrit pleinement dans une démarche respectueuse de l’environnement. Ainsi, la qualité du mazout ne cesse de s’améliorer. Ce combustible présente aujourd’hui une faible teneur en soufre, ce qui garantit une production de chaleur optimale et la consommation du combustible est moins nocive pour l’environnement. N’oubliez pas non plus que, tenant compte de son cycle de vie complet, le mazout a le même taux d’émissions de CO2 que le gaz naturel.

L’avenir du mazout

Par ailleurs, il existe de nouveaux combustibles liquides neutres en carbone qui offrent tous les avantages du mazout, sans les inconvénients. Outre le libre choix du fournisseur, ils sont disponibles en permanence, faciles à transporter et se stockent en toute sécurité. Vous pourrez bientôt les utiliser dans votre chaudière au mazout existante sans modification significative de celle-ci.

D’ici là, n’hésitez pas à opter pour un système de chauffage hybride en combinant votre chaudière au mazout avec des énergies renouvelables sous la forme d’une pompe à chaleur ou de panneaux solaires thermiques. Cette solution, qui préserve à la fois la planète et votre portefeuille, vous garantit à tout instant un excellent confort thermique.

Conclusion : oui, le chauffage au mazout est une bonne idée

Nous pouvons donc répondre un « oui » retentissant à la question de savoir s’il est bien raisonnable de se chauffer au mazout en 2020. Les chaudières à condensation modernes affichent un rendement de 98 % et le mazout est de moins en moins polluant. Si votre appareil à plus de 20 ans, nous vous conseillons néanmoins de le remplacer par un nouveau modèle. Vous verrez que bientôt, cette nouvelle chaudière utilisera sans problème les combustibles neutres en carbone.

Sur le même sujet

À propos du mazout et de la chaudière au mazout, les idées reçues pullulent ! Cet article démêle le...
Bien que notre dépendance à la nature ait considérablement décru au fil des siècles et que nous ne...