Quand mazout rime avec logement durable

Retour à l'aperçu
logement durable

On découvre régulièrement de nouveaux gisements de pétrole, ainsi que de nouveaux procédés d’extraction - pensez au forage en eau profonde ou à la « fracturation hydraulique », une technique qui consiste à créer des microfissures à grande profondeur pour libérer le pétrole contenu dans une formation géologique. Nos ressources pétrolières sont donc loin d’être épuisées. Mais cela ne signifie nullement que nous pouvons gâcher cet or noir ! L’homme a tout intérêt à s’orienter vers le chauffage durable. Et les Belges sont nombreux à l’avoir compris : ils mettent la durabilité en tête de leurs priorités. Découvrez ci-dessous pourquoi le mazout a toute sa place dans un logement durable.

Le mazout : un rendement maximal

Tout d’abord, le mazout voit ses performances sans cesse améliorées, vous garantissant ainsi un rendement maximal. La chaudière à condensation, qui se distingue par son principe de fonctionnement unique, est particulièrement économe. Dans ce type de chaudière, une partie de la vapeur d’eau est refroidie en eau de condensation, et la chaleur libérée est récupérée par un échangeur thermique. Cette solution permet d’atteindre des rendements proches de 100 %.

Objectif : une combustion plus propre

Deuxièmement, la teneur en soufre du fioul domestique a considérablement baissé ces dernières années, plus particulièrement de 1 000 ppm à 50 ppm (ou parties par million). Le « mazout extra » affiche même un taux de 10 ppm ! Vu la très faible teneur en soufre de ce produit (0,001 %), la combustion ne libère pratiquement pas de dioxyde de soufre. Résultat ? Moins d’émissions, moins de dépôts de particules dans la chaudière et, de manière générale, un rendement plus élevé.

Combiner mazout et énergies renouvelables

Les installations de chauffage au mazout affichant un label énergétique A sont toujours une bonne idée (elles vous permettent en effet d’économiser jusqu’à 30 % de votre consommation). Et si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pouvez combiner le mazout avec les énergies renouvelables. La chaleur du soleil, par exemple, ne coûte rien du tout, alors qu’elle fournit jusqu’à deux tiers de l’énergie dont vous avez besoin pour réchauffer votre eau sanitaire. Utilisez le mazout en tant que chauffage complémentaire et préparez-vous à réaliser des économies considérables !