Primes Habitation et Énergie : le point sur la situation en 2020

Retour à l'aperçu
Prix
primes énergétiques 2020

Le changement d’année est l’occasion idéale de faire peau neuve et de se fixer de bonnes résolutions. Parmi les grands classiques du genre, nous retrouvons bien sûr « arrêter de fumer », « manger plus sainement » et « se mettre au sport », mais nombreuses sont aussi les personnes à concentrer leurs efforts sur leur logement. Rendre son habitation moins gourmande en énergie et plus durable, voilà ce à quoi aspire aujourd’hui un nombre croissant de propriétaires.

Heureusement, ceux-ci peuvent compter sur des primes et aides financières en tous genres pour concrétiser leur projet. À Bruxelles comme en Wallonie, les autorités octroient en effet des incitants pour la réalisation de travaux énergétiques, notamment en matière de systèmes de chauffage. Quels sont-ils en ce début d’année 2020 ? Les chaudières au mazout sont-elles concernées ? Informazout fait le point sur la situation.

Wallonie : une année 2020 dans la continuité de 2019

2020, l’année de tous les changements en Région wallonne ? Il semblerait que non ! Après une année 2019 plutôt mouvementée pour les primes Énergie et autres incitants destinés aux particuliers, aucun nouveau chamboulement ne semble se profiler à l’horizon. Il n’y a d’ailleurs rien d’étonnant à cela, vu les efforts mis en œuvre l’an passé pour améliorer le système de primes Énergie, qui porte désormais le nom de primes Habitation, et la fusion des mécanismes Rénopack et Ecopack. Voici à quoi peuvent donc s’attendre, en 2020, les personnes qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Nouveau système de primes Habitation

En vigueur depuis le 1er juin 2019, le système de primes Habitation remplace l’ancien système de primes Énergie appliqué jusque-là. S’il ne propose toujours aucune prime directe pour l’installation de chaudières au mazout, ce système permet en revanche de profiter de certains avantages financiers pour les travaux typiquement réalisés en combinaison avec l’installation d’une nouvelle chaudière.

Une prime de base de 0,15 € par kWh économisé est ainsi prévue pour l’isolation des murs d’une habitation, avec un plafond fixé à 0,90 € par kWh. Plus intéressant encore, la Région wallonne prévoit une prime Habitation comprise entre 750 € et 4 500 € pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, ce qui s’avère idéal si vous souhaitez combiner les énergies grâce à une installation hybride composée d’une chaudière au mazout et d’un chauffe-eau solaire. Pour plus d’informations au sujet de ces primes et de leurs conditions d’octroi, n’hésitez pas à consulter le site Web du Service public wallon de l’Énergie.

Fusion de l’Écopack et du Rénopack

L’Écopack, le prêt à tempérament octroyé aux ménages wallons réalisant des travaux économiseurs d’énergie (dont l’installation d’une chaudière à condensation au mazout), a fusionné au printemps 2019 avec le mécanisme apparenté du Rénopack. Si les critères d’octroi de ce nouveau Rénopack ne diffèrent pas outre mesure des conditions d’octroi de l’ancien Écopack, on notera quelques améliorations appréciables au système. En 2020, vous profiterez donc :

  • d’une augmentation du plafond de prêt, qui passe de 30 000 € à 60 000 € ;
  • d’une augmentation de la durée maximale du prêt, qui passe de 15 à 30 ans ;
  • d’un préfinancement des primes Habitation.

Qu’implique ce préfinancement ? La réponse est simple : de nos jours, les ménages wallons ne doivent plus avancer le montant des primes auxquelles les travaux projetés sont éligibles. Si vous effectuez des travaux pour un montant total de 20 000 € dont 5 000 € donnent droit à une prime Habitation, le prêt portera uniquement sur 15 000 €, les autres 5 000 € étant avancés par l’organisme de prêt qui récupère lui-même cette somme auprès des autorités régionales. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à consulter la brochure publiée par la Société wallonne du crédit social.

Et à Bruxelles ?

Dans la Région de Bruxelles-Capitale non plus, les changements apportés en 2020 au régime de primes énergétiques ne sont pas majeurs. Hélas, cela signifie qu’il n’existe toujours pas de prime directe pour l’installation d’une chaudière à condensation au mazout, comme c’est le cas dans le nord du pays, mais vous bénéficierez bel et bien d’un petit coup de pouce financier pour l’installation d’un chauffe-eau solaire associé à votre chaudière ou l’isolation des murs de votre logement.

Voici les quelques modifications apportées par Bruxelles Environnement à son régime de primes en 2020 :

  • Les conditions générales et le formulaire de demande de prime(s) ont été simplifiés.
  • Le prime convecteur performant n’est plus disponible.

Soulignons enfin l’existence, comme en Wallonie, d’un prêt unique pour la réalisation de travaux d’amélioration énergétique. Le Prêt vert bruxellois permet ainsi aux propriétaires et locataires d’accéder à un financement de 0 % à 2 % pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, l’isolation de l’habitation et bien d’autres travaux. Attention : ces derniers doivent répondre aux conditions des Primes Énergie.

Sur le même sujet

Vous envisagez d’inclure votre pompe à chaleur au sein d’un système hybride ? On vous en dit plus...
Besoin de commander du mazout ? La date souhaitée de la livraison doit arranger votre fournisseur,...