Primes énergie, quid du chauffage au mazout ?

Retour à l'aperçu
Prix
Primes énergie

Primes énergie, quid du chauffage au mazout?

Les mesures d’économie d’énergie ne sont pas seulement une bonne nouvelle pour votre portefeuille. L’environnement aussi s’en porte mieux ! En investissant dans de telles mesures, vous pouvez compter sur un soutien financier du gestionnaire de réseau, de l’autorité fédérale, des autorités flamande et wallonne, de la commune et de la province. Mais les consommateurs de mazout peuvent-ils aussi bénéficier de primes énergie ? Découvrez-en plus dans cet article.

Primes pour une nouvelle chaudière à condensation au mazout

La Région flamande prévoit une prime pour les clients protégés qui décident d’installer une nouvelle chaudière à condensation au mazout dans une habitation existante. Si vous bénéficiez du tarif social pour l’électricité et le gaz, le montant de votre prime s’élève à 1 800 euros par chaudière installée (maximum 40 % de la facture).

Une prime est également prévue en Flandre si vous décidez de rénover votre habitation et d’y placer une chaudière au mazout à haut rendement (c’est-à-dire, avec un label énergétique A ou B selon les normes européennes). Le placement de la chaudière est alors repris dans la catégorie « travaux de chauffage central pour la prime flamande à la rénovation ». En fonction de vos revenus, le montant de la prime s’élève à 20 ou 30 % de la facture approuvée.

Et en Wallonie alors ?

Vous l’aurez compris, le placement d’une nouvelle chaudière à condensation au mazout ne donne pas droit à l’obtention d’une prime en Wallonie. Cela ne doit toutefois pas vous décourager, car le placement d’une chaudière de la dernière génération peut vous faire réaliser de belles économies. Faites vous-même une simulation via notre site web.

Des plus, des primes existent bel et bien pour la réalisation de travaux économiseurs d’énergie dans votre habitation. Cela s’avère très intéressant si vous possédez une chaudière à condensation au mazout, puisque les performances de celle-ci dépendent en partie de l’efficacité énergétique globale de votre habitation. Les mesures d’économie d’énergie suivantes sont notamment récompensées par une prime :

  • Isolation de la toiture.
  • Isolation des murs et des sols.
  • Installation d’un chauffe-eau solaire.
  • Réalisation d’un audit énergétique.

Un prêt à tempérament à 0 %, ou « écoprêt », est par ailleurs octroyé par la société wallonne du crédit social pour la réalisation d’un ou plusieurs de ces travaux. Le montant empruntable varie entre 1 000 € et 30 000 €.

Pour bénéficier de l’Écoprêt, vous devez :

  • être propriétaire avec maximum 2 enfants à charge et occuper l’habitation ;
  • être propriétaire d’une habitation située en Wallonie ;
  • avoir bénéficié en 2015 de revenus inférieurs à 93 000 € ;
  • disposer de revenus stables et suffisants pour pouvoir rembourser le crédit ;
  • faire réaliser les travaux par un entrepreneur (à l’exception de l’isolation du toit).

Malgré l’absence de prime spécifique en Wallonie pour les chaudières au mazout, de nombreuses primes et un écoprêt sont donc également accessibles pour réduire le montant de votre facture énergétique et soulager votre portefeuille.