Nos conseils pour mieux dormir : la température a son importance !

Retour à l'aperçu
conseil mieux dormir

Vous vous tournez et retournez toujours durant de longues minutes avant d’enfin tomber dans les bras de Morphée ? Vous restez éveillé durant de longues heures au beau milieu de la nuit ? Pas de panique, vous n’êtes pas le seul dans cette situation. Six travailleurs belges sur dix dormiraient en effet trop peu, comme le révèle l’étude « En quête nationale de santé 2018 » réalisée par l’assureur NN et à laquelle ont participé près de 1 900 travailleurs belges de 20 à 65 ans. D’après cette étude, 55 % des travailleurs belges se rendraient donc au travail encore fatigué de la veille. Êtes-vous l’un d’entre eux ? Sans doute avez-vous alors besoin de quelques conseils pour mieux dormir !

Le manque de sommeil, un problème pas si anodin

Nous ne soulignerons jamais assez l’importance d’un sommeil de qualité. Selon « l’en quête nationale de santé 2018 », pas moins de 83 % des Belges profitant d’un sommeil de qualité aborderaient la vie plein d’optimisme et 54 % d’entre eux se déclareraient même très heureux. La situation est en revanche tout autre pour les Belges aux nuits de sommeil trop courtes, puisque seuls 35 % des individus de ce groupe disent se sentir heureux. Le manque de sommeil n’a toutefois pas pour unique conséquence de nuire au sentiment de bonheur de la population. Voici les risques auxquels vous vous exposez si vous ne dormez pas suffisamment :

  • Probabilités accrues de causer un accident de voiture.
  • Risque de somnolence durant la journée.
  • Problèmes de concentration.
  • Troubles de la mémoire.

Enfin, en cas de manque de sommeil chronique, le risque de développer des troubles psychologiques tels que l’anxiété, la dépression ou la psychose, sont également fortement accrus.

Troubles du sommeil ? Voici nos conseils pour mieux dormir

L’heure est venue d’améliorer votre hygiène de sommeil ? Ces quelques conseils devraient vous aider à mieux dormir.

  • Couchez-vous et levez-vous chaque jour à la même heure (oui, même durant le week-end !) afin d’acquérir un certain rythme de sommeil.
  • Aérez suffisamment votre chambre à coucher.
  • Veillez à ce que votre chambre soit assez sombre et silencieuse.
  • Essayez de ne pas manger trop copieusement le soir.
  • Rangez votre smartphone bien avant d’aller dormir.
  • Contrôlez la température de votre chambre à coucher. La température idéale se situe entre 14 et 16 °C ; il est donc inutile de chauffer votre chambre à la même température que les pièces de vie. Il peut aussi s’avérer utile de prendre une douche ou un bain chaud avant de vous glisser sous vos draps. Vous forcerez ainsi votre température corporelle à baisser au moment d’entrer dans votre chambre, plus froide que la salle de bains, et ferez comprendre à votre corps qu’il doit se reposer. Celui-ci produira donc de la mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil.

Sur le même sujet

Vous faites de votre mieux pour économiser l’énergie ? Voici comment savoir si vos efforts sont...
Une habitation intelligente facilite la vie de ses occupants et aide à économiser l’énergie. Voici...