Ne vous inquiétez pas du contrôle de votre citerne à mazout

Retour à l'aperçu
contrôle citerne à mazout

Tout le monde a l’habitude de se rendre chaque année au contrôle technique avec sa voiture. Si vous vous chauffez au mazout, vous devez aussi faire contrôler régulièrement votre citerne à mazout. Heureusement, rien de plus simple ! Découvrez dans notre article tous les détails sur le contrôle de votre citerne à mazout.

Examen d’une nouvelle citerne à mazout

Si vous faites installer une nouvelle citerne au mazout, il vous faudra évidemment décider si vous préférez un modèle enterré ou aérien. Quelle que soit votre décision, l’installation et le raccordement d’une citerne de plus de 3 000 litres doivent être effectués par un technicien agréé spécialiste du mazout, ou sous sa supervision. Consultez notre guide pratique des adresses pour trouver un expert dans votre région. Ce technicien vous remettra une attestation de conformité, dont vous aurez notamment besoin pour votre assurance. Si vous êtes dans l’impossibilité de fournir cette attestation, les éventuels dégâts liés au mazout ne seront pas couverts.

Une citerne à mazout existante : des contrôles réguliers

Les nouvelles citernes à mazout ne sont pas les seules à devoir être contrôlées. En Wallonie, vous devez aussi faire examiner votre citerne à mazout existante dans certains cas bien définis et à une fréquence imposée par la loi. Aucune réglementation n’existe en revanche à Bruxelles en matière de contrôle des citernes à mazout.

1.Contrôle d’une citerne à mazout aérienne ou enfouie de moins de 3 000 litres

À l’instar des citernes installées à Bruxelles, les citernes à mazout de moins de 3 000 litres installées sur le territoire de la Région wallonne ne sont soumises à aucune obligation de contrôle spécifique.

2.Contrôle d’une citerne à mazout aérienne de 3 000 litres à 25 000 litres

Si vous possédez une citerne à mazout aérienne d’une contenance comprise entre 3 000 litres et 25 000 litres, un contrôle doit être effectué tous les 10 ans après le placement de la citerne.

3.Contrôle d’une citerne à mazout enfouie de 3 000 litres à 25 000 litres

La fréquence de contrôle d’une citerne à mazout de ce type dépendra de ses caractéristiques techniques. Une citerne enfouie dotée d’une double paroi ne devra être contrôlée que tous les 10 ans, tout comme les citernes aériennes de contenance comparable. Pour les citernes à simple paroi, la fréquence des contrôles périodiques variera en fonction de leur âge et de la présence ou non d’un système de détection des fuites :

  • Citernes ayant entre 10 et 20 ans : contrôle tous les 10 ans
  • Citernes ayant entre 20 et 30 ans : contrôle tous les 5 ans
  • Citernes de 30 et plus : contrôle tous les 3 ans
  • Âge indéterminé : contrôle tous les 3 ans

Si aucun système de détection des fuites n’est installé sur la citerne, un technicien procédera à un contrôle tous les 3 ans.

Le contrôle d’une citerne à mazout par un technicien agréé

Le contrôle de votre citerne à mazout doit être effectué par un technicien agréé. N’hésitez pas à prendre contact avec un ExpertMazout spécialisé dans les réservoirs. Il examinera votre citerne pour y déceler la présence d’eau ou de boue, il vérifiera le fonctionnement du système antidébordement et du système de détection des fuites (le cas échéant) et pour les citernes enfouies, il réalisera un test à ultrasons ou un test d’étanchéité.