Les différents types de brûleurs mazout et leur fonctionnement

Retour à l'aperçu
fonctionnement brûleurs mazout

À l’heure actuelle, de nombreux types de brûleurs mazout sont disponibles sur le marché : des brûleurs à flamme bleue aux brûleurs à flamme grise (aussi appelés brûleurs low-NOx), il y en a pour tous les goûts. Ces brûleurs modernes optimisent la combustion et limitent les émissions de substances polluantes telles que le CO ou les dioxydes d’azote, ainsi que la formation de suie. Cela contribue à la préservation de l’environnement et rend l’entretien des brûleurs bien plus facile qu’auparavant. Voici le mode de fonctionnement des types de brûleurs les plus répandus. 

Le fonctionnement d’un brûleur 

Afin de générer de la chaleur à partir du mazout, le brûleur gazéifie ou pulvérise le mazout dans le but d’en augmenter la surface de contact avec l’air et de pouvoir l’allumer au moyen d’une étincelle électrique. Une flamme se forme. La chaleur libérée par la combustion doit ensuite être transmise à un liquide capable de se charger en chaleur, appelé fluide caloporteur, tel que de l’eau. Cette transmission s’opère au sein de la chaudière, qui joue le rôle d’échangeur de chaleur. 

Types de brûleurs mazout 

Comme pour les citernes à mazout, dont il existe différents types (aériennes ou enterrées, pour ne citer qu’elles), le choix de brûleurs est vaste et chaque type possède son propre mode de fonctionnement. 

Brûleur à flamme bleue 

Le brûleur à flamme bleue est un type de brûleur extrêmement répandu : ce petit bijou de technologie n’émet presque pas de suie ou de CO, étant donné que la quasi-totalité du combustible est utilisée. La gazéification presque totale du mazout pulvérisé est à l’origine de la couleur bleue si particulière de la flamme. Cette dernière affiche par ailleurs une basse température, ce qui réduit la formation d’oxyde d’azote (NOx). Le secret du brûleur à flamme bleue réside dans la recirculation interne et externe des gaz de combustion (CO et suie à l’intérieur, NOx à l’extérieur). 

Brûleur à flamme grise ou brûleur low-NOx 

Le brûleur à flamme grise (aussi appelé brûleur low-NOx) recourt à une nouvelle technique de combustion qui, comme le nom du brûleur l’indique, émet moins de NOx. Les brûleurs low-NOx mélangent l’air et le combustible de telle manière qu’une flamme plus grande est générée. Les parties chaudes de la flamme contiennent donc moins d’oxygène et les températures maximales atteintes sont moins élevées, ce qui ralentit la formation de NOx sans pour autant nuire à la combustion et à son efficacité.