Le réservoir tampon multi-énergie : pour stocker différents types d'énergie

Retour à l'aperçu
réservoir tampon multi-énergie

Le paysage de l'énergie est en pleine transition. Des recherches sont en cours et des innovations sont régulièrement lancées, ce qui pour le consommateur représente des occasions toujours plus nombreuses de passer au chauffage durable. Vous n'êtes pas obligé de remplacer votre installation au mazout du jour au lendemain. Transformez-la par exemple en installation hybride en y ajoutant une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire. Une autre possibilité consistera bientôt à passer aux combustibles pauvres en carbone, car ils peuvent être utilisés moyennant de petites adaptations sur votre installation actuelle. Et par ailleurs, ces combustibles renouvelables se mélangent parfaitement au mazout pour une transition progressive. Un réservoir tampon multi-énergie pourra alors s'avérer utile. Car, comme leur nom l'indique, ces réservoirs tampons permettent de stocker différents types d'énergie. Approfondissons.

Qu'est-ce qu'un réservoir tampon multi-énergie exactement ?

Un réservoir tampon multi-énergie contient plusieurs couches d'eau, séparées les unes des autres par une plaque de stratification. Selon la meilleure température de départ pour le système de transfert, le réservoir tampon optera pour une couche plus haute (plus chaude) ou plus basse (plus froide). Vous disposez ainsi, au bas du réservoir tampon, d'eau à plus faible température pour le chauffage par le sol et, en haut, d'eau chaude pour vos radiateurs. Si, par exemple, vous souhaitez uniquement chauffer votre piscine et non la totalité de vos pièces, il suffit d'utiliser uniquement la partie inférieure du tampon de stockage pour économiser d'importantes quantités d'énergie.

L'atout de la flexibilité

Si vous êtes l'heureux propriétaire d'un réservoir tampon multi-énergie ou d'un ballon de stockage multifonction, peu importe que l'énergie que vous souhaitez stocker provienne du soleil, de votre pompe à chaleur ou d'une autre source d'énergie. Dans le ballon, vous conservez la chaleur jusqu'à ce que vous en ayez besoin, puis vous la faites circuler jusqu'à vos radiateurs par exemple ou vous l'utilisez pour chauffer votre eau chaude sanitaire.

Avec un ballon de stockage multifonction, vous n'avez aucun mal à suivre les évolutions dans le domaine de l'énergie durable, car votre ballon de stockage s'adapte aux différents types d'énergie. Vous ne devez pas investir dans un nouveau réservoir tampon à chaque fois qu'une nouvelle option apparaît sur le marché et vous pouvez progressivement faire les adaptations nécessaires à votre installation grâce aux différentes possibilités de raccordement. Si, par exemple, vous ne disposez pas encore de capteurs solaires thermiques, mais vous souhaitez en ajouter à terme, aucun problème. Vous pourrez ainsi échelonner vos investissements dans le temps.

De nombreuses combinaisons possibles

Un ballon de stockage multifonction permet de nombreuses combinaisons, tant du côté de la source que de celui de l'émission. Pour ce qui est de la source, les capteurs solaires thermiques, les chaudières à condensation au mazout et au gaz, les pompes à chaleur, les poêles de chauffage, les poêles à pellets et les résistances électriques sont les options les plus populaires actuellement. Concernant l’émission (ce que l'on appelle les « demandeurs de chaleur »), nous parlons surtout du chauffage par le sol, des ventilo-convecteurs*, des radiateurs, des radiateurs à basse température, du chauffage de piscine et de la production d'eau chaude sanitaire.

Le pivot : la régulation centrale

La régulation centrale détermine en grande partie le rendement final de l'ensemble de votre installation. Tout comme une installation hybride évalue en continu l'option la moins gourmande en fonction des circonstances (la pompe à chaleur ou la chaudière au mazout), la régulation centrale veille à ce que le ballon de stockage multifonction opte toujours pour la solution la plus rentable. Vous pouvez en outre suivre de près les performances des différentes sources de chaleur et la consommation des systèmes de transfert. Vous savez ainsi toujours parfaitement pendant combien d'heures fonctionne votre pompe à chaleur, à quelle fréquence vous faites appel à l'installation au mazout pour le chauffage d'appoint, etc.

*Un ventilo-convecteur est un appareil de chauffage composé d'une batterie à eau, d'un filtre à air et d'un ventilateur. Contrairement au radiateur qui fonctionne uniquement de manière statique (sur la base du rayonnement et de la convection avec de l'eau à température haute ou moyenne), un ventilo-convecteur peut chauffer mieux et plus vite avec de basses températures d'eau. Le chauffage se fait en effet de manière dynamique, car le ventilateur intégré diffuse de l'air chaud ou frais dans la pièce.

Sur le même sujet

Remplacer votre vieille chaudière énergivore ? Optez alors pour un appareil moderne et durable...
Envie d’installer un chauffe-eau solaire ? Excellente idée ! Mais attention, confiez toujours cette...