Le chauffage hybride est-il fait pour vous ? Découvrez-le ici

Retour à l'aperçu
Hybride
chauffage hybride

Dans la vie, il y a des mariages heureux — l’union de la tomate et de la mozzarella, par exemple — et des mariages qui sont réellement faits pour durer, tels que la combinaison d’une chaudière à condensation au mazout et d’un chauffe-eau solaire ou d’une pompe à chaleur. Un système de chauffage hybride de ce type est non seulement plus respectueux de l’environnement, mais aussi particulièrement économique. Aussi longtemps que le soleil brille (pour le chauffe-eau solaire) ou que la température extérieure est suffisamment élevée (pour la pompe à chaleur), vous exploiterez en effet exclusivement des sources d’énergie renouvelable afin de vous chauffer. Ce n’est qu’une fois les températures extérieures trop basses ou le rayonnement solaire trop faible que la chaudière au mazout prendra le relais du chauffage. Vous aurez en outre la garantie de vous chauffer de manière économique et durable si ce modèle de chaudière est à condensation. Vous vous demandez si ce système de chauffage est fait pour vous ? Vous trouverez ici la réponse à votre question.

Vous respectez l’environnement

Vous souhaitez freiner le réchauffement climatique ? L’installation d’un système hybride vous permet d’apporter votre pierre à l’édifice, puisque l’exploitation d’une énergie renouvelable par le chauffe-eau solaire réduit la consommation de mazout et donc les émissions de CO2. Avec une installation hybride composée d’une chaudière à condensation et d’un chauffe-eau solaire, vous émettez environ 10 % de CO2 en moins qu’avec une installation traditionnelle composée uniquement d’une chaudière à condensation. Ce pourcentage grimpe même à 30 % si vous optez pour la combinaison d’une pompe à chaleur et d’une chaudière à condensation (à nouveau par rapport à une installation classique).

Vous êtes économe

De nombreux Belges déclarent être respectueux de l’environnement, mais lorsqu’il s’agit d’effectuer des dépenses pour réduire leur empreinte écologique, l’affaire se corse un tantinet. Une enquête a ainsi démontré que pas moins de 40 % de la population chaufferait son logement au moyen de l’énergie solaire si leur budget le permettait… Il faut bien l’avouer, l’investissement initial est important, mais le rendement ultérieur en vaut quant à lui la chandelle. Pour ceux et celles qui souhaitent donc remplacer leur ancienne installation au mazout par une installation dernier cri, la combinaison d’une chaudière à condensation au mazout et d’un chauffe-eau solaire semble être la solution durable, avec un coût annuel de 3 467 € pour une période de quinze ans (prix d’achat, dépenses en combustible, frais d’entretien et de financement compris).

Votre ancienne installation approche l’âge de la retraite

Que vous ne vouliez pas vous débarrasser d’une installation de chauffage en parfait état de marche pour vous chauffer de façon plus consciente de l’environnement est compréhensible ! Toutefois, si votre ancienne installation de chauffage montre des signes de faiblesse ou qu’un contrôle dévoile des problèmes latents, l’heure est peut-être venue d’envisager son remplacement et d’investir dans une nouvelle chaudière à condensation au mazout avec chauffe-eau solaire. Un système de chauffage hybride de ce type est synonyme de confort, mais aussi d’économies d’argent et d’énergie.

Chauffage hybride : vous avez peut-être droit à une prime

Vous êtes maître dans l’art du remplissage de formulaire de demande de prime ? Dans ce cas, il est temps de passer à l’action ! En effet, les autorités régionales proposent encore certaines primes énergie pour le chauffage respectueux de l’environnement. Pensez donc à vous informer à propos des primes offertes pour l’installation d’un chauffe-eau solaire combiné à une chaudière au mazout.

Sur le même sujet

Un chauffe-eau solaire n’est pas lié à un compteur tournant à l’envers, contrairement aux panneaux...
Combiner mazout et énergies renouvelables est un choix malin, durable et économique. Que consomme...