La pompe à chaleur air-eau, une pompe faite pour vous ?

Retour à l'aperçu
pompe à chaleur air

Vous souhaitez vous chauffer dans le respect de l’environnement, mais possédez une installation de chauffage existante ? Ne soyez pas défaitiste, un nombre considérable de possibilités s’offre encore à vous pour atteindre votre objectif. Dans cet article, nous nous intéresserons de plus près à la combinaison d’une pompe à chaleur air-eau et d’une installation de chauffage au mazout, un type d’installation hybride qui livre une myriade d’avantages.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur puise la chaleur disponible gratuitement dans l’environnement pour la restituer à l’habitation. Dans le cas des pompes à chaleur air-eau, la source d’énergie n’est autre que l’air extérieur. Un fluide spécifique, appelé fluide caloporteur, transporte cette chaleur de la source à la pompe, qui la transmet finalement à l’eau du circuit de chauffage ou à l’eau sanitaire. Il existe également des pompes géothermiques, qui ne puisent pas la chaleur dans l’air, mais dans le sol du jardin. Sachez toutefois que les pompes à chaleur aérothermiques restent le système qui demande l’investissement initial le moins élevé.

Pompe à chaleur air-eau pour installations de chauffage existantes

Votre habitation est déjà équipée de radiateurs ou de planchers chauffants ? Une pompe à chaleur air-eau est alors la pompe idéale pour votre logement. En effet, ce système peut être facilement raccordé aux canalisations existantes de vos radiateurs ou planchers chauffants en vue de chauffer à bas prix l’eau du circuit de chauffage. Mais ce n’est pas tout ! Une pompe à chaleur air-eau peut aussi être reliée au circuit d’eau de votre piscine pour la chauffer à une température agréable.

Les avantages d’un système hybride

La combinaison d’une pompe à chaleur et d’une installation de chauffage au mazout offre de multiples avantages. Pour commencer, elle vous fera réaliser de belles économies, puisque votre chaudière au mazout fonctionnera uniquement lorsque la pompe à chaleur ne sera pas en mesure de puiser assez d’énergie dans l’air (rien de tel que d’avoir bien chaud lors des froides journées d’hiver, n’est-ce pas ?). Un système hybride fait ensuite appel à la source d’énergie la plus avantageuse financièrement après avoir scrupuleusement comparé les prix de l’énergie. Il évalue donc automatiquement l’option la plus économique (mazout ou pompe à chaleur) en fonction des circonstances. Enfin, grâce à ses émissions réduites en CO2, une installation hybride possède une empreinte écologique réduite sur l’environnement.

Sur le même sujet

Avec sa brique dans le ventre, le Belge est fan de construction et de rénovation. Découvrez ici les...
Vous venez d’acheter un logement équipé d’une vieille installation au mazout ? Découvrez ici s’il...