La bonne cheminée pour votre installation de chauffage

Retour à l'aperçu
cheminée

Vous vous dites peut-être qu’une cheminée traditionnelle est indispensable pour se chauffer à l’aide d’une chaudière au mazout ? Permettez-nous de rectifier les choses. Il existe actuellement sur le marché de nombreux modèles de chaudières qui ne nécessitent pas de cheminée. Le fonctionnement des deux types de chaudières diffère d’ailleurs peu. La différence réside simplement dans le fait qu’une chaudière au mazout traditionnelle évacue ses gaz de combustion via une cheminée grâce à une dépression d’air (tirage), tandis que les autres chaudières au mazout font appel à la surpression pour se passer de cheminée. Votre habitation est dotée d’une cheminée et vous désirez vous en servir avec votre chaudière ? Voici les critères que celle-ci devra remplir.

Une courbe est un obstacle !

La cheminée idéale est rectiligne ou, en tout cas, la plus droite possible. Si c’est malgré tout impossible, une courbe à 45° constitue la meilleure alternative. Mieux vaut éviter les changements de diamètre ou de forme (de carré à circulaire par exemple). Une forme circulaire est d’ailleurs préférable au carré, car cette forme présente une plus faible surface de contact, ou surface d’échange thermique. Enfin, il est important que l’ouverture ne soit pas obstruée par un chapeau ou une plaque de recouvrement.

Attention : si vous optez pour une chaudière à condensation au mazout, il est possible que vous deviez également tuber votre cheminée existante. En effet, une chaudière à condensation produit des fumées acides de faible température (50 à 60 °C) qui se condensent. Le conduit de votre cheminée doit dès lors être étanche pour résister aux condensats.

Plus l’intérieur est lisse, mieux c’est

La finition intérieure d’une cheminée est, de préférence, la plus lisse possible. Plus la surface est rugueuse, plus la résistance de surface est importante. La cheminée traditionnelle en briques qui vient à l’esprit à l’évocation du mot « cheminée » n’est, bien sûr, pas idéale à ce niveau. Heureusement, on trouve sur le marché des mitrons (des « chapeaux ») de cheminée à l’intérieur verni ou dotés d’une paroi en inox.

La température de votre cheminée

Ce que beaucoup de personnes ignorent, c’est que la température à l’intérieur de la cheminée est cruciale pour son fonctionnement. Le tirage ne peut en effet se faire que lorsque la cheminée est chaude, car les gaz refroidissent alors moins (comme les gaz chauds se dilatent et deviennent plus légers, ils montent). Par ailleurs, la cheminée doit être bien isolée pour éviter la condensation. Placez l’isolation sur toute la longueur et optez bien sûr pour un modèle résistant aux fortes températures.

Nettoyage annuel

L’entretien annuel de votre cheminée est obligatoire depuis 1978, de même que l’entretien de votre chaudière et de votre brûleur. En respectant rigoureusement la loi, vous faites d’une pierre deux coups, car vous évitez les dépôts de suie et les obstructions.