Isoler sa maison : par où commencer ?

Retour à l'aperçu
isolation maison

Isoler sa maison, c’est un peu comme suivre une recette. On ne commence pas la garniture d’une tarte avant d’avoir préparé le fond, non ? De même, l’isolation ne se fait pas au hasard. Mais savez-vous par où commencer ? Il vaut toujours la peine de privilégier les interventions qui ont le plus d’impact ou qui permettent de réaliser le plus d’économies d’énergie. De quelles interventions s’agit-il ? Lisez-le ici !

Priorité numéro 1 : l’isolation des combles

Étant donné que la chaleur monte, l’énergie s’échappe en grande partie par le toit. Aussi faut-il toujours commencer par isoler les combles, même si le grenier n’est pas habité. Cette simple mesure vous permettra d’économiser jusqu’à 25 % de frais de chauffage. Si vous avez une toiture plate, isolez-la (ou faites-la isoler) par l’extérieur. Vous utilisez votre grenier comme espace de rangement, ou l’isolation de votre toiture s’avère difficile pour l’une ou l’autre raison ? Dans ce cas, l’isolation du plancher du grenier constitue une bonne alternative.

Le simple vitrage : à bannir

Le simple vitrage, et même l’ancien double vitrage ne sont vraiment plus d’actualité. Votre maison ne suit pas encore cette règle tacite ? Dans ce cas, il est grand temps de remplacer votre simple vitrage par du double vitrage à haut rendement, voire par du triple vitrage. Non seulement vous récupérerez rapidement votre investissement, mais vous bénéficierez aussi d’une prime du gestionnaire de réseau — du moins, si vous choisissez du vitrage à haut rendement avec une valeur U de 1,1 W/m²K maximum (la valeur U indique la quantité de chaleur qui traverse la paroi ; plus le chiffre est faible, meilleure sera l’isolation).

Isoler sa maison = isoler ses murs

Votre maison a un mur creux avec une coulisse de 50 millimètres ou plus ? Faites appel à une entreprise spécialisée pour y injecter de l’isolant par des trous percés. Si vous n’avez pas de coulisse (elle manque parfois dans les vieilles maisons), sachez qu’il existe de nombreuses options pour la post-isolation de vos murs — de l’intérieur comme de l’extérieur.

Isolez vos canalisations

Si vous décidez d’isoler, n’oubliez pas vos canalisations. Isolez vos canalisations d’eau pour éviter qu’elles ne gèlent. Et accordez aussi une attention spéciale à vos tuyaux de chauffage, surtout en sachant que vous pouvez économiser jusqu’à 30 litres de fioul par an pour chaque mètre de tuyau isolé. Alors, qu’attendez-vous ?