Installer une chaudière au mazout : quelles sont les options ?

Retour à l'aperçu
installer une chaudière au mazout

Nous ne le répéterons jamais assez : votre installation au mazout a un bel avenir devant elle. La composition du combustible ne cesse de s'améliorer, ce qui vous permet de vous chauffer de manière plus efficace et plus respectueuse de l'environnement. Par ailleurs, les installations au mazout peuvent parfaitement s'associer aux énergies renouvelables (avec une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire) et de nombreuses initiatives prometteuses avec des combustibles pauvres en carbone sont en cours. La pose d'une chaudière au mazout est et reste donc un bon choix. Vous ne pouvez pas vous acquitter de cette tâche vous-même bien sûr, mais vous pouvez en revanche bien vous préparer pour le jour J. Et nous vous y aidons !

Optez pour une chaudière à haut rendement

Vous vous chauffez actuellement au mazout, mais votre chaudière a déjà pas mal d'années au compteur ? Grâce à notre simulateur, calculez les économies que vous pourriez réaliser en choisissant un nouveau modèle. À moins que vous passiez du gaz naturel au mazout ? Quelle que soit votre situation, une chaudière à haut rendement est toujours une bonne option. Ce type de chaudière rassemble deux sous-catégories : la chaudière à basse température (label énergétique B) et la chaudière à condensation (label énergétique A). Nous récapitulons pour vous leurs différences dans notre article sur les chaudières au mazout à haut rendement.

Installer une chaudière au mazout : à quoi faut-il faire attention ?

Si vous faites remplacer votre ancienne chaudière au mazout, l'emplacement est tout trouvé pour votre nouveau modèle. L'installateur peut en effet se contenter de réutiliser les conduites existantes. Mais si vous n'utilisiez pas encore ce combustible, il vous faut encore déterminer où vous poserez votre nouvelle chaudière au mazout. Voici les principaux éléments à prendre en compte :

Aération

Une chaudière de type B (circuit de combustion ouvert) est une chaudière au mazout qui utilise l’air de la pièce où elle est installée. Ce sont les chaudières sol classiques. Vous devez donc prévoir une aération supérieure ou inférieure dans la pièce. La dimension des ouvertures de ventilation et d'évacuation dépend de l'appareil : il vaut donc mieux qu'un technicien agréé se charge de ce calcul. Une chaudière B ne peut être installée dans les toilettes, la salle de bains ou la chambre, mais elle est autorisée dans toutes les autres pièces comme le garage, la buanderie ou la cave.

Pour une chaudière au mazout de type C (circuit de combustion fermé), il n'y a pas de restrictions concernant l'emplacement et vous ne devez pas prévoir de ventilation. En effet, cette chaudière puise l'air à l'extérieur au moyen d'un tuyau inséré dans le toit ou dans le mur. Des exceptions ne s'appliquent que pour le placement de l'appareil dans une armoire ou dans une pièce de très petite dimension.

Enfin : Les chaudières à basse température tout comme les chaudières à condensation peuvent être raccordées selon le type B ou le type C, moyennant le respect des instructions du fabricant.

Évacuation des gaz de combustion

Contrairement à l’idée reçue, il n'est pas forcément nécessaire d'avoir une cheminée maçonnée classique sur le toit de votre habitation pour pouvoir installer une chaudière au mazout moderne. En revanche, il existe quelques différences entre une chaudière au mazout avec évacuation des gaz de combustion par le mur et une chaudière avec cheminée classique par le toit. Nous vous en disons plus dans cet article.

Distance jusqu'à la cuve

Vous pouvez installer votre chaudière au mazout au grenier, mais vous aurez alors besoin d'une pompe de transfert pour pomper le mazout jusqu'à la chaudière.

Moderniser votre système de chauffage dans son ensemble ?

Vous voulez profiter de l'occasion pour modifier votre installation de chauffage dans son ensemble ? Alors l'étude que nous avons commandée au bureau d'études indépendant Ph. Deplasse & Associés pourrait bien vous intéresser. Ce document montre en effet que la combinaison d’une chaudière à condensation et d’un chauffe-eau solaire constitue l’option la plus durable sur une durée de quinze ans. Certes, l’investissement est relativement élevé, mais il existe une prime pour vous aider.

Sur le même sujet

Envie d’associer une pompe à chaleur à votre chaudière au mazout ? Découvrez pourquoi cette option...
Vous comptez acheter une nouvelle chaudière au mazout ? Découvrez six raisons de combiner votre...