Comment réduire la valeur PEB de son habitation ?

Retour à l'aperçu
valeur PEB

En Belgique, tout vendeur ou bailleur d’un bien immobilier doit pouvoir présenter un certificat de performance énergétique (certificat PEB) à l’acheteur ou au locataire de son bien. Plus la valeur PEB inscrite sur le certificat est faible, moins la maison ou l’appartement en question consomme d’énergie. Vous désirez réduire la valeur PEB affichée sur votre certificat de performance énergétique ? Vous avez tout à fait raison ! Les dépenses énergétiques peuvent vite battre des records dans un logement énergivore, car mal isolé ou pour toute autre raison. Découvrez ici ce qu’est une « bonne » valeur PEB et nos conseils pour la réduire autant que possible.

Qu’est-ce que la valeur PEB ?

La valeur PEB indique, sur la base des caractéristiques énergétiques de votre habitation, la quantité d’énergie que celle-ci consomme chaque année pour chauffer ses différentes pièces et produire l’eau chaude sanitaire (la consommation des appareils ménagers n’est donc pas prise en compte dans le calcul). De plus, le certificat PEB tient compte de la quantité d’énergie produite par l’habitation pour répondre à ses propres besoins énergétiques, notamment grâce à des panneaux solaires thermiques ou à une pompe à chaleur. La valeur PEB, exprimée en kilowattheures par mètre carré (kWh/m²), est calculée par un expert en énergie.

Une « bonne » valeur PEB, c’est quoi au juste ?

Une valeur PEB sera « bonne » ou « mauvaise » en fonction de chaque situation. Il est par exemple logique qu’une habitation quatre façades possède une valeur PEB supérieure à des maisons trois façades ou deux façades, les déperditions thermiques étant proportionnelles au nombre de façades d’un logement. Pour avoir une meilleure idée de la qualité d’une valeur PEB, il est donc préférable de jeter un œil aux valeurs moyennes. Les habitations construites avant 1960 possèdent généralement une valeur PEB égale ou supérieure à 500 kWh/m², mais ce chiffre descend jusqu’à 400 kWh/m² pour les habitations bâties à partir des années 1970. Les logements des années 1990 et 2000 font encore mieux, avec des valeurs PEB respectives de 300 kWh/m² et 200 kWh/m² (voire moins) en moyenne.

Parce que comparer objectivement les valeurs PEB de plusieurs habitations reste complexe même avec ce système de moyennes, chaque habitation se voit attribuer depuis le 1er janvier 2019 une « étiquette-énergie » et une couleur spécifique. Le score A+ signifie que l’habitation en question est extrêmement économe en énergie, tandis que le score F laisse présager des dépenses énergétiques colossales. Vous l’aurez compris, cette étiquette-énergie permet de comparer plus facilement les performances énergétiques des logements.

La PEB vous aide à rendre votre habitation moins énergivore

Le certificat PEB vous permet de chiffrer une fois pour toutes vos besoins en énergie, c’est pourquoi il peut être intéressant de demander un audit énergétique même si vous ne comptez pas vendre ou louer votre habitation. Cela est particulièrement vrai si vous envisagez de rénover votre logement pour le rendre moins gourmand en énergie.

Nos conseils pour réduire la valeur PEB de votre logement

1.Isolez votre toiture

L’air chaud monte, ce qui signifie que la majeure partie de la chaleur produite s’échappe par le toit de votre habitation. Votre toiture n’est pas encore isolée ? Il est alors temps de prendre des bonnes résolutions. À Bruxelles comme en Wallonie, une prime énergie est disponible pour l’isolation de la toiture.

2.Investissez dans de nouveaux vitrages

Des fenêtres mal isolées feront également grimper votre valeur PEB. Sachez qu’aujourd’hui, installer des vitrages haut rendement est loin d’être un luxe. Pensez en outre à remplacer les profilés de vos châssis, car combiner des vitrages super isolants à des profilés en bois qui laissent passer l’air est tout sauf une bonne idée.

3.Faites installer une nouvelle chaudière au mazout

Une nouvelle chaudière au mazout fera indéniablement chuter la valeur PEB de votre habitation. Calculez ici la quantité d’énergie que vous pourriez économiser grâce à une nouvelle chaudière au mazout ou à une installation hybride !

Sur le même sujet

Vous souhaitez évaluer votre consommation d’énergie au cours d’une période donnée ? Référez-vous...
Vous faites de votre mieux pour économiser l’énergie ? Voici comment savoir si vos efforts sont...