Chauffe-eau solaire : quelles sont les primes proposées ?

Retour à l'aperçu
Hybride
chauffe-eau solaire

Laurel et Hardy, Sonny et Cher, Sherlock et Watson… Les exemples de duos de choc ayant marqué l’histoire ne manquent pas, et celui formé par les chaudières au mazout et les chauffe-eau solaires, bien que moins célèbre, en fait résolument partie. Cette combinaison parfaite permet en effet de réduire votre consommation d’énergie et vous offre un confort thermique optimal, même lors de journées grises et nuageuses. Eh oui, votre chaudière au mazout prendra le relai du collecteur solaire lorsque le soleil ne rayonne pas assez pour chauffer à lui seul votre eau sanitaire.

Une installation comprenant un chauffe-eau solaire se compose de six parties : un collecteur situé sur le toit de votre habitation (des buses emmagasinant l’énergie des rayons solaires), un réservoir d’eau, le circuit du collecteur, une pompe, un régulateur électronique et système de chauffage annexe tel qu’une chaudière au mazout. La bonne nouvelle ? L’installation d’un chauffe-eau solaire de ce type donne droit à une prime énergétique régionale. Découvrez-en plus dans cet article !

Prime pour l’installation d’un chauffe-eau solaire en Région wallonne

Depuis le 1er mars 2018, la Région wallonne attribue une prime de 1 500 € pour l’installation de chauffe-eau solaires dans les habitations existantes. Le montant de la prime est toutefois limité, puisqu’il ne peut en aucun cas excéder 70 % de la facture TVA comprise. Attention, l’habitation dans laquelle est installé le chauffe-eau doit avoir connu une première occupation en tant que logement au minimum 20 ans au préalable et l’installation doit être effectuée par un installateur certifié Qualiwall pour le solaire thermique ECS (ou par une entreprise labellisée NRQual SO pour les systèmes solaires thermiques). En outre, pour être éligible à la prime, un ménage ne peut disposer de revenus annuels excédant 93 000 €. Des primes aux montants plus élevés peuvent être accordées dans certains cas. Pour plus d’informations, consultez notre site ou energie.wallonie.be.

Prime pour l’installation d’un chauffe-eau solaire à Bruxelles

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, la prime de base octroyée pour l’installation d’un chauffe-eau solaire s’élève à 2 500 € (aussi bien les habitations neuves qu’existantes sont concernées). Selon les revenus annuels du demandeur, ce montant peut toutefois être revu à la hausse pour atteindre un maximum de 3 500 €. De plus, un bonus de 200 €/m² est accordé si la surface des collecteurs solaires dépasse 4 m². Vous trouverez davantage d’informations sur notre page consacrée à la prime chauffe-eau solaire ou sur le site de Bruxelles environnement.

Et en Région flamande ?

À nouveau, les règles liées à l’octroi de la prime diffèrent en Flandre. En 2018, la Région flamande attribue ainsi une prime de 550 € par m² de surface de collecteur solaire. Le montant de la prime est néanmoins limité à 2 750 € ou à 40 % de la facture émise pour l’installation de chauffe-eau solaires destinés à la production d’eau sanitaire et/ou au chauffage de l’habitation installés dans des habitations existantes ou de nouvelles constructions pour lesquelles la demande de permis de construire a été introduite avant le 31 décembre 2013. Mais ce n’est pas tout. Le chauffe-eau doit disposer du label Solar Keymark et l’installation doit être réalisée par un entrepreneur certifié.

Une prime communale supplémentaire !

Environ 170 communes flamandes octroient une prime supplémentaire dont le montant varie entre 10 % et 25 % de votre investissement. Les plafonds varient quant à eux entre 250 € et 750 €. Envie de savoir si vous êtes éligible à une telle prime ? N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre administration communale.