Chauffe-eau solaire : deux types de capteurs solaires thermiques

Retour à l'aperçu
chauffe-eau solaire

Faire installer un chauffe-eau solaire n’a rien d’évident. Mieux vaut confier la tâche à un spécialiste pour vous assurer du fonctionnement optimal de votre appareil. Consultez notre guide des adresses pour trouver un expert en la matière. Vous le reconnaîtrez au soleil à côté de la goutte de mazout, sous le nom de l’entreprise. Mais avant de mettre ce spécialiste au travail, réfléchissez bien au type de chauffe-eau solaire que vous désirez : doit-il, en plus de chauffer l’eau chaude sanitaire, servir d’appoint à la chaudière ? Vous avez également le choix parmi deux types de capteurs (ou collecteurs) qui recueillent la lumière solaire : les capteurs plans et les capteurs à tubes sous vide. Cet article vous en dit plus sur ces deux modèles.

Un chauffe-eau solaire à capteurs plans

Les capteurs plans ressemblent beaucoup aux panneaux solaires photovoltaïques bien connus, mais sont légèrement plus grands et plus épais. Ils produisent de la chaleur plutôt que de l’électricité. La plaque vitrée extérieure du capteur plan abrite un absorbeur. Comme son nom l’indique, cette plaque absorbe pratiquement tous les rayons du soleil et les convertit en chaleur. La face interne de la plaque en métal est reliée à un réseau de tubes, dans lesquels circule un fluide qui recueille la chaleur et la transmet au chauffe-eau solaire. La totalité du système est bien isolée afin de limiter les déperditions thermiques.  

Capteurs à tubes sous vide

Les capteurs à tubes sous vide se composent de différents tubes en verre montés les uns à côté des autres. Ces tubes sont équipés d’un fin matériau absorbant, relié à un « heat pipe » – un tube fermé contenant un liquide spécial qui s’évapore sous l’influence du soleil. Cette vapeur se diffuse dans le tube et se condense dans la partie haute, où le tube est en contact avec un fluide frigorigène. En se condensant, la vapeur transmet sa chaleur au fluide frigorigène, qui circule dans un second circuit fermé. Le fluide ainsi chauffé se dirige ensuite vers l’échangeur de chaleur du réservoir de stockage du chauffe-eau solaire, puis revient vers le heat pipe. Ici, le condensat redescend et le cycle peut recommencer.

Quel type de capteur solaire choisir ?

Le type de capteur à choisir dépend bien évidemment de vos besoins thermiques et de votre budget. Les capteurs plans sont un peu moins chers que les capteurs à tubes sous vide, et moins difficiles à entretenir et à réparer. Ils conviennent surtout au chauffage de l’eau sanitaire, et comme solution d’appoint. Ils atteignent leur meilleur rendement en été, lorsqu’ils sont exposés à un taux d’ensoleillement élevé.  

Les capteurs à tubes sous vide sont légèrement plus chers, mais affichent un rendement supérieur, même sous une lumière diffuse. Comprenez que, même dans l’intersaison ou en hiver, lorsque les jours se font moins lumineux, ces capteurs convertissent les rayons du soleil en chaleur que vous pouvez utiliser dans votre chauffe-eau solaire. De plus, ils s’installent non seulement sur des toits inclinés, mais aussi contre des façades.

Confiez l’installation de votre chauffe-eau solaire à un technicien

Nous l’avons dit : l’installation d’un chauffe-eau solaire est un travail de spécialiste. Lui seul est en mesure d’agencer correctement les composants, pour vous faire bénéficier au mieux des avantages du chauffe-eau solaire. De plus, vous éviterez ainsi les problèmes de garantie des composants et les soucis en cas de dégâts. Si vous êtes éligible à une prime, vous devez confier l’installation à un entrepreneur titulaire d’un certificat d’aptitude. Ces certificats sont gérés par l’organisme RESCERT (Renewable Energy Systems Certification) pour le compte des trois régions.

Sur le même sujet

Nous nous focalisons ici sur les chaudières à haut rendement à la mode ces derniers temps et vous...
Les BtL ou Biomass-to-Liquid sont des combustibles pauvres en carbone qui permettent de chauffer...