Chauffage hybride : quels sont les avantages d’un tel système ?

Retour à l'aperçu
Hybride
chauffage hybride

Il existe aujourd’hui de nombreux types d’installations de chauffage hybrides sur le marché. Pensez notamment aux installations composées de chaudières au mazout et de systèmes fonctionnant à l’énergie renouvelable, tels que les panneaux solaires thermiques ou les pompes à chaleur puisant la chaleur de l’air, du sol ou de l’eau. Ces dernières se déclinent par exemple dans une multitude de tailles et modèles. Il existe des pompes à chaleur avec unité extérieure, qui puisent la chaleur dans l’air ambiant extérieur, et des pompes sans unité extérieure, qui récupèrent la chaleur de l’air vicié extrait par le système de ventilation d’une habitation. Une pompe de ce type permet même de produire votre eau chaude sanitaire. Vous voulez savoir si une installation de chauffage hybride est faite pour vous ? En voici les avantages !

Un chauffage respectueux de l’environnement

Si vous possédez déjà une chaudière au mazout, l’installation d’une pompe à chaleur en complément de votre chaudière constitue une solution facile pour vous chauffer durablement. Grâce à une installation de ce type, vous préservez en effet l’environnement puisque vous ne consommez du mazout que lorsque l’énergie fournie par la pompe à chaleur ne suffit pas à chauffer votre logement.

Le chauffage hybride, un investissement très raisonnable

Une installation de chauffage composée uniquement d’une pompe à chaleur représente un coût d’investissement non négligeable, et ne sera rentable que pour les logements extrêmement bien isolés qui acceptent les systèmes de chauffage à basse température. Une installation hybride, en revanche, possède l’avantage d’être meilleur marché et s’impose comme un choix logique avec une installation existante. En outre, un système hybride « chaudière plus pompe à chaleur » fonctionne parfaitement avec des radiateurs traditionnels.

Des primes intéressantes

Les personnes installant une pompe à chaleur sont éligibles à des primes octroyées par la Région wallonne ou la Région de Bruxelles-Capitale. Le montant exact des primes dépend du type de pompe à chaleur installé (pour le chauffage, pour l’eau sanitaire ou combiné) et des revenus du demandeur. En Wallonie, les montants octroyés sont respectivement de 750 € et 1 500 € pour les pompes à chaleur pour eau chaude sanitaire et les pompes à chaleur chauffage et combiné. À Bruxelles, les montants varient quant à eux de 4 250 € à 4 750 € pour les pompes à chaleur de chauffage et de 1 400 € à 1 600 € pour les pompes à chaleur pour eau chaude sanitaire.

Pas toujours tout rose !

Une installation hybride ne posséderait-elle donc que des avantages ? Bien que ceux-ci soient nombreux, nous sommes également au regret de devoir vous répondre par la négative. Si vous optez pour le placement d’une installation hybride, vous devrez en effet faire entretenir deux installations (mazout et pompe à chaleur), ce qui n’est pas sans coût.