Chaudières à condensation au mazout et au gaz : même rendement

Retour à l'aperçu
rendement chaudière

L’année 2015 a vu l’entrée en vigueur du Règlement européen sur l’écoconception. Ce règlement interdit la vente, la production et l’importation en Europe de produits ne répondant pas à certaines exigences en matière d’efficacité énergétique. Au niveau du rendement minimum des nouveaux systèmes de chauffage, la mesure s’est traduite par une hausse de la performance et une baisse de la consommation, ainsi que par l’utilisation croissante de systèmes de chauffage à condensation. Reste à savoir s’il existe une différence de rendement entre les chaudières à condensation au mazout et celles au gaz, et comment les comparer. Dans tous les cas, le Plan national énergie-climat (PNEC) dispose qu’en Région flamande, une chaudière au mazout peut être remplacée par une chaudière à condensation au mazout de label A en cas de rénovation ordinaire. Quant au « Vlaams Klimaatplan », il exige que cette nouvelle chaudière au mazout soit aussi performante qu’une chaudière au gaz labellisée A. Or, comme nous allons le voir, c’est bel et bien le cas !

Comparaison des rendements

Depuis l’entrée en vigueur de la réglementation, les équipements de chauffage sont systématiquement dotés d’un label énergétique européen allant de A à G. La lettre A correspond à un très bon rendement, la lettre G à une performance insuffisante. Ces étiquettes-énergie facilitent grandement la comparaison des chaudières au niveau du rendement, dès lors que les appareils à performance identique affichent un même label. Outre le label produit, dont chaque chaudière est pourvue, il existe des labels package. Ces étiquettes, attribuées aux systèmes combinés ou hybrides utilisant deux appareils, vont quant à elles de A+++ à G.

Rendement des chaudières à condensation au mazout et au gaz

En vertu du Règlement sur l’écoconception, les chaudières doivent afficher une efficacité énergétique saisonnière d’au moins 86 %. Que vous achetiez une chaudière au mazout ou au gaz, il est certain que ces deux dispositifs atteindront le rendement minimum requis. Mais vous pouvez faire mieux : les chaudières à condensation au mazout ont au moins une efficacité énergétique saisonnière de 90 %, ce qui leur vaut le label énergétique A. Comprenez que ces appareils convertissent pratiquement toute l’énergie en chaleur.

Découvrez ici un aperçu par marque des chaudières mazout à condensation portant un label A. 

Pensez hybride pour un rendement maximal

Comme nous l’avons indiqué, les labels package commencent (à la différence des labels produit) à la classe A+++. C’est donc avec une installation hybride – l’association de votre chaudière à condensation au mazout à une source d’énergie durable, comme une pompe à chaleur ou des panneaux solaires – que vous obtiendrez le plus haut rendement.

Sur le même sujet

Les études démontrent que les citoyens belges souhaitent économiser davantage l’énergie, mais ne...
Faire des économies d’énergie est bon pour votre portefeuille et l’environnement ! Voici comment...