Chaudières au mazout : un système de chauffage aux nombreuses idées reçues

Retour à l'aperçu
Mythes
idées reçues autour des chaudières au mazout

De nombreuses idées reçues circulent autour du mazout et des chaudières qui fonctionnent avec ce combustible. Certaines personnes pensent par exemple qu’elles seront bientôt contraintes de se séparer de leur chaudière au mazout ou que les chaudières au gaz naturel sont plus performantes sur le plan énergétique que les chaudières au mazout. Pourtant, les chaudières au mazout resteront encore un investissement judicieux et efficace sur le plan énergétique tant pour ceux qui construisent que pour ceux qui rénovent. Nous pensons donc que le temps est venu de faire la lumière sur ces mythes plutôt tenaces.

Depuis septembre 2015, les appareils de chauffage sont référencés en classes d’énergie et chaque appareil est assorti d’une étiquette énergétique (allant de A++ à G). Sur cette base, les chaudières à condensation au mazout – comme les chaudières à condensation au gaz naturel – sont conformes à la classe d’efficacité A. Une chaudière à condensation au mazout (label A) est donc tout aussi efficace sur le plan énergétique qu’une chaudière au gaz naturel labellisée A. Ces appareils peuvent donc être considérés comme équivalents à 100 %.

Par ailleurs, le remplacement d’une vieille chaudière au mazout par une chaudière au mazout à haut rendement permet déjà d’augmenter de 30 % l’efficacité énergétique et de réduire de 30 % les émissions de CO2.

Consultez notre liste de chaudières au mazout label A et leurs performances.

3 raisons d’opter pour une chaudière à condensation au mazout

Vous doutez encore qu’une chaudière au mazout puisse être économe en énergie et facile d’utilisation ? Jetez un œil à ces quelques points, qui vous expliquent pourquoi le mazout s’inscrit parfaitement dans les énergies de l’avenir.

1. Une énergie sûre et abordable

À l’heure actuelle, le mazout est une énergie fiable consommée dans 1,6 million de foyers belges. Outre la sécurité d’approvisionnement et son prix abordable, ce combustible est particulièrement économe en énergie et offre un rendement élevé, surtout si vous disposez chez vous d’une chaudière à haut rendement (comme nous vous l’avons déjà expliqué). À ce propos, saviez-vous que ce type de chaudière affiche une efficacité 30 % supérieure à un modèle classique et rejette donc 30 % de CO2 en moins ? Un avantage qui fait du bien à votre portefeuille et à la planète.

2. La combinaison possible avec un chauffe-eau solaire et une pompe à chaleur

En outre, le statut des combustibles liquides connaît aujourd’hui une importante évolution. Pour prendre l’exemple du mazout, qui peut être facilement stocké en toute sécurité, il est passé de source principale de chauffage à combustible de secours. Comment ? Il vous suffit de le combiner avec un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur, et votre chaudière au mazout ne servira qu’en back-up, au cas où les énergies renouvelables ne combleraient pas vos besoins ou si le réseau électrique venait à saturer. Ces combinaisons profitent également à la planète, puisqu’elles permettent respectivement une diminution de 10 % et 30 % des émissions de CO2. Vous rendez également votre transition énergétique abordable pour votre portefeuille et anticipez les éventuelles coupures d’électricité.

3. Un avenir neutre en carbone

Les combustibles neutres en carbone de demain ? Sans aucun doute ceux compatibles avec les chaudières existantes et qui demandent peu d’adaptations notables. Ces combustibles, notamment fabriqués à partir d’huile végétale destinée à être jetée ou encore à base d’électricité verte et de CO2, peuvent faire chuter les émissions de dioxyde carbone de 80 % !

L’objectif des prochaines innovations autour de ces combustibles est de trouver un processus de production à grande échelle, afin que les combustibles classiques soient progressivement remplacés. De cette manière, votre installation au mazout devient alors un élément majeur pour contribuer à un avenir plus durable dans le secteur du chauffage.

Sur le même sujet

Le chauffage au mazout, est-ce toujours une bonne idée en 2020 ? Tout à fait, vu que le rendement...
Bien que notre dépendance à la nature ait considérablement décru au fil des siècles et que nous ne...