Calculer et réduire sa consommation moyenne de mazout

Retour à l'aperçu
consommation moyenne de mazout

De plus en plus préoccupés par le réchauffement climatique, nous cherchons tous des façons d’économiser de l’énergie. Vous aussi, vous vous intéressez au chauffage durable ? Sachez que vous avez plusieurs options, de l’isolation (supplémentaire) à la combinaison de votre installation au mazout avec une source d’énergie renouvelable (chauffage hybride). Mais vous aimeriez sans doute faire le point sur votre consommation avant de la réduire ? Cet article vous apprend à calculer votre consommation moyenne de mazout pour savoir si vous êtes déjà sur la bonne voie ou pas (encore) !

Calculez votre consommation moyenne de mazout

Votre consommation de mazout dépend de nombreux facteurs, tels que la surface de votre logement, son caractère mitoyen ou non, et la qualité de l’isolation. Pour vous aider à y voir plus clair, Bruxelles Environnement donne des chiffres indicatifs pour le besoin en énergie de chauffage par m², chiffres qui dépendent notamment du niveau d’isolation de votre logement et du type de construction.

Besoins énergétiques en kWh par m2

 

Construction 4 façades

Construction 3 façades

Construction mitoyenne

Habitation récente correctement isolée

 

Jusqu’à 65 kWh

 

Jusqu’à 60 kWh

 

Jusqu’à 50 kWh

 

Habitation rénovée (toiture isolée et double vitrage)

 

De 65 à 130 kWh

 

De 60 à 115 kWh

 

De 50 à 100 kWh

 

Vieille habitation légèrement rénovée (toiture isolée ou double vitrage)

 

De 130 à 195 kWh

 

De 115 à 175 kWh

 

De 100 à 150 kWh

 

Vieille habitation non rénovée

 

De 195 à 260 kWh

 

De 195 à 260 kWh

 

De 150 à 200 kWh

 

 

Le pouvoir calorifique d’un litre de mazout est de 10 kWh. Sachant cela, les données du tableau vous permettent de calculer facilement la consommation de mazout de votre logement. Pour une vieille maison mitoyenne légèrement rénovée (avec toiture isolée et double vitrage), par exemple, la consommation moyenne de mazout se situera entre 15 000 kWh (150 x 100) ou 1 500 litres et 22 500 KWh (150 x 150) ou 2 250 litres.

Comparez votre consommation de mazout

Une autre façon de savoir si vous avez une consommation normale, c’est de faire notre test. Il vous suffit de renseigner plusieurs informations telles que l’année de construction de votre logement, sa surface habitable, l’épaisseur de l’isolation (toiture, façades et sols), le type de vitrage, le modèle de chaudière au mazout et votre consommation annuelle (si vous la connaissez) pour découvrir si vous consommez plus ou moins que la plupart des autres personnes dans une situation similaire. Par situation similaire, nous entendons non seulement le même type de logement et la même installation au mazout, mais aussi une composition identique du ménage.

Comment consommer moins de mazout ?

Dans notre introduction, nous avons cité l’importance de l’isolation et la possibilité d’utiliser des énergies renouvelables, en installant des capteurs solaires thermiques par exemple, pour la production de votre eau chaude sanitaire. Mais quid de votre installation au mazout ? Notre conseil : en remplaçant une chaudière de vingt ans ou plus par un modèle plus efficace et plus économe en énergie – une chaudière à haut rendement ou à condensation au mazout –, vous réduirez considérablement votre consommation moyenne de mazout !

Sur le même sujet

Les autorités instaurent des réglementations qui limitent les émissions de gaz à effet de serre...
Que faire en été pour consommer moins d'énergie ? Commencez par lire ces conseils !