Énergie solaire et chaudière au mazout, un duo de rêve

Retour à l'aperçu
Hybride
énergie solaire

Le soleil est synonyme d’activités agréables (un verre en terrasse, une promenade dans la nature…), mais c’est aussi une source d’énergie. Il permet aux arbres et aux plantes de grandir et réchauffe votre maison. Du moins si vous avez investi dans des panneaux solaires ou dans un boiler solaire. Vous désirez chauffer votre maison d’une manière respectueuse de l’environnement, et économiser de l’argent ? Cet article vous explique comment tirer un profit maximal de l’énergie solaire en la combinant avec une chaudière au mazout. 

Les avantages de l’énergie solaire  

On en douterait par temps maussade, mais même en Belgique le soleil brille suffisamment (et pas seulement en été). On peut tabler sur 1553 heures d’ensoleillement par an (200 de plus à la mer), soit 4,25 heures par jour. Il est donc tout à fait envisageable d’utiliser l’énergie solaire pour chauffer l’eau et les bâtiments. Pour ce faire, il existe différentes méthodes : 

  • Les panneaux photovoltaïques sont probablement les plus connus. Grâce à cette installation, la lumière du soleil est transformée en électricité, qui servira à alimenter vos appareils et votre éclairage. Nul besoin de rayons directs : la lumière du jour suffit amplement. 

  • Si vous possédez un boiler solaire, vous réalisez de belles économies sur votre consommation d’eau chaude. Un boiler solaire combine un panneau solaire et un chauffe-eau. Le panneau solaire se place sur le toit et se compose de tuyaux qui chauffent le liquide. Une fois réchauffé, ce dernier est envoyé vers l’échangeur de chaleur du chauffe-eau, et pourra notamment être utilisé pour l’eau chaude sanitaire ou en soutien au chauffage. Pour une famille de quatre personnes, un boiler solaire traditionnel, avec 4 à 5 m² de panneaux solaires et un boiler de 250 à 300 litres, suffit. 

Une chaudière au mazout, l’auxiliaire parfaite 

Il n’est souvent pas possible de chauffer toute votre habitation à l’énergie solaire : celle-ci convient plutôt au préchauffage de l’eau destinée à votre chauffage central. En outre, cette installation respectueuse de l’environnement a besoin d’aide en hiver et par temps nuageux. Une chaudière au mazout remplira parfaitement ce rôle. Grâce à son système de régulation, elle ne s’enclenchera qu’en cas de nécessité (chauffage d’appoint automatique).  

L’énergie solaire, une solution économique  

Associer une chaudière au mazout à l’énergie solaire vous semble une bonne idée ? Vous avez entièrement raison : une installation de ce type contribue à préserver l’environnement, mais est également bénéfique pour votre budget énergétique. Grâce à des panneaux solaires, un foyer moyen de quatre personnes économise environ 45 litres de mazout par mètre carré de panneau solaire chaque année. Un chiffre impressionnant !