Pas de danger d'explosion

Pas de danger d'explosion

Nous ne le dirons jamais assez: le mazout est sûr. En effet, il n’explose pas.

Le point d’éclair

Ce terme technique désigne la température la plus basse à laquelle un produit doit être chauffé pour que le combustible prenne feu à proximité d’une flamme. Le point d’éclair du mazout est supérieur à 55 °C. En pratique, cela signifie que le mazout ne présente aucun danger au niveau du traitement, du transport et du stockage si sa température est maintenue sous les 55 °C.
La température des combustibles contenus dans les réservoirs et les conduites ne doit donc jamais dépasser le point d’éclair.

Ininflammable

Le mazout est un produit ininflammable à température ambiante normale, à moins qu’il ne soit transformé en vapeur ou en gaz puis mis au contact d’une flamme. De ce fait, sous sa forme liquide habituelle, le mazout peut parfaitement être stocké en grandes quantités et en toute sécurité. Rassurant, non?

Une assurance contre l'intoxication au CO

Le CO (monoxyde de carbone) est un gaz toxique résultant d'une mauvaise combustion ou d'une combustion incomplète. Avec une installation au mazout le risque d'intoxication au CO est presque nul. Les nouvelles techniques de combustion combinées à une installation bien réglée et bien entretenue vous permettent d'éviter la formation de CO. De plus, en cas de formation de CO, cela s'accompagne généralement de fumée et de suie pouvant provoquer une panne de l'installation et limitant dès lors les risques d'intoxication.

L'entretien annuel

L’entretien annuel assure un fonctionnement optimal et  limite les émissions nocives de gaz de combustion. Cet entretien est obligatoire depuis 1978. Pour plus d'infos sur l'utilité de l'entretien d'une chaudière-brûleur, regardez notre page sur l'entretien. 

Lors de l’entretien, le technicien doit vérifier si la ventilation du foyer est bonne, si le réglage de l’appareil est correct et si la cheminée tire suffisamment. De plus, une installation ne répondant pas ou plus aux normes légales est déclarée impropre.
Au terme de l’entretien et du réglage, le technicien d’entretien délivre une attestation certifiant le bon état de fonctionnement de l’installation. D’éventuelles remarques peuvent également être formulées sur cette attestation.

La disposition de l’installation de chauffage central dans un lieu isolé avec raccordement à une cheminée est un gage supplémentaire de sécurité.